Si Rémi Fraisse n’avait pas manifesté il ne serait pas mort Si Rémi Fraisse n’avait pas manifesté, il ne serait pas mort - la nouvelle logique de la répression étatique si remi fraisse n avait pas manifeste il ne serait pas mort la nouvelle logique de la repression eta

La commission parlementaire sur le maintien de l’ordre aboutit à des propositions faisant reculer le droit de manifester et couvrant les pratiques dangereuses des forces de police.

La dégradation continue de l’esprit démocratique se poursuit avec un cynisme ahurissant.


 [Lire l'article complet sur reporterre.net]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :