sondage CSA spécificité perception islam Français Sondage / Islam : "Les mêmes questions se posaient avec la pratique du judaïsme" sondage islam les memes questions se posaient avec la pratique du judaisme 6442

Un sondage CSA publié jeudi 10 décembre semble montrer une spécificité de la perception de l'islam par les Français.

Interview d'Olivier Roy, professeur à l'Institut universitaire européen de Florence. Selon vous, la pratique de l'islam est-elle compatible avec la vie en société en France ? - Evidemment. Les plus de 5 millions de musulmans en France le prouvent.


 [Lire l'article complet sur tempsreel.nouvelobs.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

ignoble et manipulatoire

Ce type prend les gens pour des imbéciles. Les deux époques ne sont pas comparables d'autant qu'aujourd hui c est le politiquement correct, l irresponsabilité aveugle déguisée en tolérance et la victimisation qui sont la norme. Ras le bol de sans cesse voir repondre fascisme et racisme aux réelles questions que posent les exigences d'une partie fondamentaliste de l Islam.

Il est plus que temps que les representants de l Islam de France se positionnent clairement et fermement contre les dérives de cette partie extremiste qui veut adapter le monde à ses théories archaiques, rétrogrades,discriminatoires et violentes. Le salafisme n'a rien à voir avec l'Islam de France, qu'ils l'affirment, qu'ils le démontrent et qu'ils s'engagent pour le repousser, c'est aussi de leur responsabilité.

Il est plus que temps que les politiques, les intellectuels et les medias se conduisent de façon responsable. Les hurlements au racisme et à l islamophobie sont aussi irresponsables que les sondages à la con qui fleurissent derriere le pseudo debat identitaire et les tergiversations sur la burqa et le niqab qui, oui, doivent être interdits, ne serait ce que parcequ'il est irresponsable qu'une partie de la population puisse circuler en étant absolument pas identifiable, au nom d'une pseudo liberté qui serait accordée alors plus aux extremismes qu'au reste des citoyens.

Le fameux "vivre ensemble" ne peut réussir que sur un socle commun, clairement accepté et revendiqué par tous. Ce socle commun ce sont les valeurs républicaines, la même loi pour tous et toutes les religions demeurant à leur place, du domaine du privé. C'est le moment pour chacun de prendre ses responsabilités, sans diaboliser ou laisser monter les inquiétudes face au radicalisme religieux et aux sectes de tous poils.