Sondage Le Figaro OpinionWay Sarkozy mensonge incompétence CJ 58% Sondage : entre mensonge et incompétence, Le Figaro devra choisir... sondage le figaro opinionway sarkozy entre mensonge et incompetence le figaro devra choisir

"Pour 58 % des Français, le style Sarkozy a changé en bien", c'est le titre d'un article du Figaro, daté du 27 mars 2008. Mais le journal trompe son monde... il ne s'agit pas de 58% des Français, mais de 28%... mensonge ou incompétence flagrante, le choix est limité.

L'article est (encore) disponible sur le site Internet LeFigaro.fr. Le titre est sans appel ; c'est sûr maintenant, les Français sont réconciliés avec leur chef. Ouf ! La crise n'aura pas duré, le Sarkozy nouveau fait son effet, tout va bien donc... On a eu chaud ! Mais tout finit bien et ils eurent beaucoup d'enfants...

sondage opinionway le figaro sarkozy

La notice du sondage OpinionWay est disponible en libre téléchargement au bas de l'article. Et malheur ! C.J., le journaliste qui rapporte l'information, s'est trompé. Il aura mal lu, espérons le. Car en fait, c'est faux !

Page 11 de la notice, la question est "Diriez-vous que depuis quelques semaines, Nicolas Sarkozy exerce sa fonction de Président de la République… De manière différente, de la même manière ?", et la réponse donne à 49% "de manière différente". Question suivante, Page 12 de la notice, "Et diriez-vous que sa manière d’exercer la fonction de Président de la République a changé… ? Plutôt en bien, plutôt en mal". La réponse donne à 58% "plutôt en bien", mais à partir de la base de ceux qui "pensent que Nicolas Sarkozy exerce sa fonction de manière différente (49% des Français)". Résumé : 58% de ceux qui pensent qu'il a changé (49%) pensent qu'il a changé en bien. Ce qui nous donne un total de 28,4% des Français, enfin... des personnes interrogées.

Pire, en fait, l'auteur se dévoile. Au coeur de l'article, il est bien écrit que "parmi ceux qui ont noté une inflexion dans l'attitude de Nicolas Sarkozy, une large majorité (58 %) considère que le président de la République a changé plutôt en bien". Il a donc bien noté qu'il ne s'agissait pas de 58% des Français, le titre est donc bien mensonger. A moins qu'il ne s'agisse de faute de frappe... Au Figaro, tout est possible...

Lire aussi : Le Figaro travestit l'information
Noter que Guy Birenbaum a cliqué plus vite que moi...

Mise à jour de 16h15 :

Philippe Gouliaud, le rédacteur en chef du service politique du Figaro, répond sur le site du Post.fr : "Très clairement, on a fait une erreur (...) C'est un très mauvais titre, un raccourci malheureux fait à la va-vite". Un correctif ? "C'est plus que probable, si on trouve la bonne formule, on fera un rectificatif", assure le rédacteur en chef qui rappelle que "ce n'est jamais facile de changer un titre à cause d'une erreur d'interprétation". Pour la version papier par contre...

"Les mots ont un sens" proposent donc un nouveau slogan pour le Figaro : "Ensemble, tout devient possible... au Figaro".

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Des titres

Si vous saviez comment se fait un titre dans un journal, vous sauriez qu'il y a de sérieuses chances que l'auteur de l'article n'en soit pas l'auteur. Alors l'auteur qui se dévoile...

En réalité, comme d'habitude, et cela vaut pour l'ensemble des journaux, ce genre de titre n'est pas conçu avec une idée machiavélique derrière la tête mais avec l'idée d'en vendre le maximum. De journaux. Des contenus d'articles qui nuancent leur titre, on en voit tous les jours. Même si c'est encore plus évident dans ce cas.

Vous propose le billet que

Vous propose le billet que j'ai moi-même rédigé sur le même sujet:

http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2008/03/29/opinion-way-qui-sonde-plus-vite-que-son-ombre/

Bien cordialement,

jf.