médias sondages partisan Sarkozy Chirac désinformation censure Sarkozy Sondage CSA IPSOS Chirac Sondages janvier 2008 : Sarkozy moins bien que Chirac... sondages janvier 2008 sarkozy moins bien que chirac csa ipsos

La récente publication du baromètre CSA / Le Parisien, sur la popularité de Sarkozy,  a éveillé ma curiosité sondagière. Les commentaires étaient, pour une fois, peu glorieux. Il n'y avait plus de conditionnel et les mots se faisaient moins mielleux. J'avais une impression bizarre à la sortie de ma rituelle "revue de presse" du jour. A la fois, Nicolas Sarkozy passait sous la barre des 50%, mais attention ! ... Il conservait toutefois une grosse popularité par rapport à ses prédécesseurs...

Alors j'ai voulu savoir ce qu'il en était vraiment. J'ai navigué sur le site de l'institut CSA jusqu'à retrouver l'historique de ce baromètre, qui est en libre service jusqu'à Juillet 1998. Je ne sais pas pourquoi il n'y a pas de données auparavant, peut-être portait-il un autre libellé, ou n'existait-il pas encore ? Bref, j'ai fait un graphe des données que j'ai pu trouver, que voici...

 

sondages sarkozy chirac

 

Voici un autre graphique, tout fait cette fois-ci, trouvé sur le site Ipsos.fr, ne comprenant pas l'évaluation de janvier 2008, celle qui a vu Nicolas Sarkozy chuter de 7 points selon CSA. J'ai rajouté les barres de référence des maximum et minimum de Sarkozy, pour mieux apprécier la comparaison.

 

sondages sarkozy chirac

 

Autant dire que je me sens tout penaud ! J'avais cru que Sarkozy atteignait des sommets de popularité inégalés. Et j'ai encore en tête les commentaires émerveillés : "popularité exceptionnelle", "président le plus populaire après sa prise de fonction", "records de popularité", "niveau record", "chiffres exceptionnels", Le Figaro, Le Point, Le JDD, Le Monde... Mais finalement ? Le plus haut de Sarkozy se situe à un niveau atteint à plusieurs reprises par Jacques Chirac. Et surtout, la courbe située entre sa prise de fonction en mai 2007 et maintenant se situe ni plus ni moins qu'au niveau moyen de Jacques Chirac sous Raffarin et Jospin. Seules les périodes Juppé et Villepin l'ont mené en dessous, et justement, Nicolas Sarkozy descend aujourd'hui au dangereux niveau de Jacques Chirac lorsque Villepin arrivât. On connait la suite... Aïe aïe aïe...

Et Le Monde d'ajouter, suite aux récents sondages, "La cote de popularité du chef de l'Etat s'est normalisée" ! La question à poser aux français maintenant, c'est "Pensez-vous que les commentaires de la presse soit honnêtes par rapport à la popularité de Sarkozy évaluée par les sondages ?". Mais c'est bien trop long... et y zy comprendraient pô la question...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :