taxe indemnités accidents travail préserver bouclier fiscal Taxer les accidentés du travail pour préserver le bouclier fiscal... Yes we canne ! taxe indemnites accidents du travail bouclier fiscal yes we can 5688

La "mode" (comme dirait l'autre) des accidents du travail ne connait pas la crise... Un secteur en plein boum. Et Copé, dans la barque d'un Etat qui prend l'eau, l'a fièrement annoncé : les indemnités journalières pour les victimes d'accidents du travail seront taxées. Pour préserver le bouclier fiscal...

Fiscalisation des indemnités des accidents du travail

Redressement fiscal pour les tordus du travail

En 2008, 37,4 millions de jours de travail ont été perdus suite à une incapacité temporaire liée à un accident du travail. Presque 2 millions de plus qu'en 2007 (+4,3%), selon les chiffres de l'Assurance Maladie (hors maladies professionnelles et accidents de trajet). Si les salariés ne se blessent pas forcément plus souvent, les conséquences sanitaires sont plus graves, et les interruptions de travail plus longues. La cause ? Un management plus nerveux, des pressions hiérarchiques plus sévères, des précautions sacrifiées sur l'autel des profits, des cadences infernales... Le secteur le plus touché est celui de la manutention manuelle, notamment dans le BTP.

Plein le dos du boulot ! Vive le lumbago...

Résultat : une perte d'activité pour les employeurs, et un gouffre pour l'Assurance-Maladie. Mais les accidentés du turbin ne se contentent pas de rester chez eux, bien planqués sous la couette, ils touchent des indemnités, aussi. Rendez-vous compte... 60% du salaire journalier de base pendant les 28 premiers jours, à se tourner les moignons, et non taxés avec ça ! Il n'en fallait pas plus pour faire sortir de ses gonds le sénateur centriste Jean-Jacques Jégou, qui demande quasiment tous les ans que ces indemnités soient imposées. Le valeureux vient enfin d'obtenir gain de cause. Selon lui, il s'agit tout simplement d'éradiquer une... "niche fiscale" !

A mourir de rire, si ce n'était pas triste...

Fiscalisation des indemnités des accidents du travail

Tout juste un mois après que le gouvernement ait annoncé sa décision de renoncer à modifier ne serait-ce qu'une seule des 486 niches fiscales, qui représentent un coût cumulé de 73 milliards d'euros. Et par lesquelles, en 2007, plus de 7000 foyers aisés ont échappé à l'impôt sur le revenu, bien que déclarant plus de 97 500 euros de revenus annuels. 73 milliards, donc, à comparer aux 150 à 250 millions d'euros attendus de la fiscalisation des indemnités des accidents du travail. Rappelons aussi que selon un rapport de la Cour des comptes de 2007, la taxation des plus-values des stock-options rapporterait plus de 3 milliards au budget de la Sécurité sociale. Même tarif pour la taxation des indemnités de départ et autres parachutes dorés. Taxer les accidentés pour améliorer l'ordinaire des plus riches... il fallait y penser !

Levée de boucliers (fiscaux)

L'annonce de Jean-François Copé, qui a repris la mesure à son compte, a provoqué un tollé. A commencer par cette fulgurante sortie : "Personne ne comprendrait que l'on engage la fiscalisation des victimes d'accidents du travail [...] L'équité y trouvera-t-elle son compte ?". Qui s'est ainsi permis de ruer dans les brancards ? Olivier Besancenot ? Jean-Luc Mélenchon ? Non, juste Jean-François Copé, version 2005, devant le Sénat. Celui-là même qui affirme aujourd'hui que "cela n'a rien de choquant"...

La Fnath (fédération des accidentés de la vie), quant à elle, ne change pas de disque, qui dénonce une mesure injuste et cynique, rappelant que ces indemnités "ne constituent pas un revenu de remplacement [comme l'a affirmé Nicolas Sarkozy], mais la réparation d'un préjudice subi du fait d'un risque professionnel et de conditions de travail parfois déplorables". Même son de cloche dans l'opposition, qui lance une pétition, et chez les syndicats, qui dénoncent l'"indécence la plus absolue".

Et pour la suite ?

Faudra-t-il aussi taxer les dommages et intérêts obtenus par les victimes devant la Justice (les 390 millions d'euros de Bernard Tapie par exemple) ? Les indemnités de licenciement ? Les remboursements de la Sécu ? Les chèques du FISC aux plus riches au titre du bouclier fiscal (115 millions d'euros pour une centaine de contribuables) ? Faudra-t-il augmenter la TVA sur les fauteuils roulants, comme l'a récemment proposé M'sieur Bernard ? Par mesure d'équité, bien évidemment... Pourquoi pas ?

Pas de bras, pas de chocolat !

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

les biomans de la taxe

taxe verte, taxe rouge, taxe blueue, jaune devant-marron derriere :)

heureusement les francais commes les japonnais -a l'instar des americains- sont des gros epargnants..et vont pouvoir payer des taxes

http://www.omegatv.tv/video/41404426001/societe/politique/taxe-carbone--le-grand-mensonge

monde de merde !

raisonnement simpliste et vulgarisateur qui deviens de plus en plus la norme:

Gouvernement de droite => lutte des classes pour aider les potes en difficultés et laisser les petits dans la merde et leur faisant croire que le crédit va les aidé a toujours consommer plus!

Ya pas un général d'un escadron mobile de chars Leclerc ou un amiral qui a 2 ou 3 sous marins lanceur d'ogives nucléaire que nous envie les iraniens pour montrer que la violence contre la violence social peut nous aider , nous le peuple, a construire une société ou le développement humain est un objectif plutôt que le développement du compte en banque!

ce monde me fait gerber, je pense de plus en plus à détruire l'humanité pour éviter qu'elle s'entredétruise en détruisant la vie qui reste aujourd'hui un miracle unique dans un univers de plus en plus froid!

Peuples de tous les pays , unissez vous !

j'adore ton blog!( je passe au tutoiement vu que je commence a suivre ton site avec adoration) je t'invite à faire un petit tour sur www.act-u.fr le site d'un journal étudiant des facs lilloises qui dans le même registre s'offusque des mesures gouvernementales pour les étudiants!

[ Merci pour ton commentaire. Je dois censurer une phrase, même si elle n'était à prendre qu'au second degré, désolé.

1/ Prendre les armes et les utiliser contre une certaine catégorie de personnes n'est sûrement pas la meilleure façon de résoudre les problèmes.

2/ Être riche n'est pas un acte violent en soi, ni même antisocial. Ce sont les politiques qui les favorisent envers et contre tout qui sont à combattre.

3/ Même si ton commentaire n'est pas globalement violent, ceux qui suivront le seront certainement plus. Et je préfère censurer 7 mots maintenant plutôt que devoir fermer les commentaires sur cet article d'ici 24 heures.

@micalement

Napakatbra]

censure

je comprends... "your place, your rulez"

être riche n'est pas un mal, c'est vrai! ce sont les raisons de la richesse qui le sont! accaparer le travail des petits pour augmenter celui des grands est un problème à mon sens!

quand je vois que l'on préfère couper les budgets de l'éducation ou de la santé pour préserver "la capacité d'investissement" (sic)... ça me dégoute! quand comprendront t ils que le peuple à le droit à une vie épanouie et non au travail aliéné qui permet la survie ? quand comprendront ils que le peuple est celui qui produit les richesses et que c'est celui ci qui doit jouir de sa sueur?

Les elus, les decideurs comprendront 'ils que c'est par le peuple et pour le peuple que l'on leurs a donné ce pouvoir ?
notre société, notre mode de vie s'effondre...à cela nous ajoutons la destruction d'une petite bulle de savon dans un ocean de mousse?(l'univers, j'adore cette métaphore trouvée sous THC, si elle appartiens à un autre et que la drogue me l'a fait oublié, merci pour ce trait d'esprit!) que seule cette bulle a l'heure actuelle permet notre survie et les magnifiques productions de nos mains et nos cerveaux? les tableaux de maitres, les compositions musicales, les objets de certains artisanats, la philosophie, la science, bref tous ce que l'humanité a pu faire de plus beaux est en danger juste pour que puisse se glorifier d'etre au sommet d'un société qui grandit sur la misère et l'exploitation! pouvons nous créer une société sur des bases plus solidaires si même les gouvernements encourage ce système?

et sincèrement désolé de t'avoir forcé a me censurer, je suis sur que tu aurais préféré ne pas avoir à le faire!

PS: comment s'enregistrer sur ton site ?

Seul enregistrement

Seul enregistrement possible, l'inscription à la Newsletter. Pour ce qui est d'un enregistrement "utilisateur", ça n'est pas d'actualité...

@micalement

Ils sont ignobles

Au moins leur passage à la tete de l Etat aura permis de montrer ce dont ils sont capables, sans vergogne et sans etat d'âme. Quels gens méprisables !

Sacré Copé...

... Il a repris la mesure à son compte... et c'est sans doute ce qui va sauver les accidentés du travail de cette mesure débile prise par une parfaite tête de con! En effet, je lisais Mercredi dans "la marre aux canards" de mon journal satirique favori que Sarkozy ne semblait pas vouloir se battre sur cette mesure a laquelle il était favorable... juste pour planter Copé qui s'est engagé aussi fort qu'il est bête dessus!

Y'a qq temps, sur le blog découvert ici même "d'un cadre dans une grosse boiboite", on voyait la photo du suçe-nommé Copé avec en dessous "qui n'a pas envie de lui refaire la geule au chalumeau".

Il est vrai qu'il mériterait un accident du travail... Car rappelons que les indemnités ne couvrent qu'a hauteur de 60% la perte de salaire, les 28 premiers jours seulement: La défiscalisation de ces indemnités était donc là pour compenser cette perte de revenus... sans doute pas toujours en totalité.

Donc même d'un point de vue comptable, cette mesure n'a pas de justification... D'un point de vue humain elle est tout simplement dégeulasse: A l'image des politiques qui les poussent.

copé, qui a annoncé qu hadopi n est que le debut du controle

du net ... pour le dit controle du net et la bonne continuation des affaires des majors, ils ont trouvé, quel miracle, des millions d euros à budgeter :

" ...Le budget a été réduit par rapport à ce qu'avait prévu Christine Albanel l'an dernier. Rappelons en effet que 6,7 millions d'euros avaient été bloqués au profit de l'Hadopi pour 2009, alors-même qu'il s'agissait d'un budget partiel," ...

http://www.numerama.com/magazine/14119-hadopi-un-budget-revise-a-la-baisse-pour-2010.html

La caste n'a décidément aucun souci à se faire. Le gouvernement français veille sur elle.

AIR SARKO ONE

Yes they can !

Alors que la taxation des indemnités accident du travail ne rapportera pas plus de 150 millions d'euros à l'état, l'Assemblée Nationale débloque, au même moment, un budget de 185 millions d'euros pour l'avion présidentiel!

En pleine crise, l'arbitrage n'est pas le plus opportun!

http://tinyurl.com/yzzwtzo