hommes politiques bien-être collectif politique dépotoir raciste Tous les hommes ne se valent pas... tous les hommes ne se valent pas 12181

Les hommes (*) politiques œuvrant pour le bien-être collectif sont supérieurs à ceux qui font de la politique un dépotoir électoral à forte tendance raciste.

Civilisations

Les hommes qui tendent la main aux plus faibles sont supérieurs à ceux qui les écrasent en permanence.

Les hommes dont la parole est mesurée sont supérieurs à ceux qui disent "n'importe quoi n'importe comment".

Il va sans dire que ces trois phrases, teintées "de bon sens et d'évidence", "ne visent aucun [homme] en particulier". Parce qu'il le vaut bien...

(* et femmes : si toutefois l'on peut dire que les hommes et les femmes se valent)

 

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Marineau...

... drague ouvertement Marinette!

Car il n'est pas question de simplement parler de différences, qui sont bel et bien présentes entre civilisations, mais d'un jugement de valeur très clair.

Maintenant, tout ceci n'est que contre-feu, allumé d'en haut par un exhalté d'un sarkozysme en déroute suivant l'exemple de son chef, pour masquer une maison poulaga infiltrée par le sarkozysme à un niveau qui voit désormais, en plus d'un procureur inféodé changeant de côté au tribunal, poser politiquement la question du démentèlement de la DCRI. Rien que ça!

http://moreas.blog.lemonde.fr/2012/02/03/faut-il-demanteler-la-dcri/

Le successeur du nabot-crétin va devoir passer par un chantier de déminage de l'administration sans doute assez difficile.

Différencialisme de pacotille

Il ne s'agit pas simplement de parler de différences.
OU plutôt si nous parlons de différences alors on ne peut pas faire semblant de ne pas les voir.

Par exemple, les sacrifices massifs de la civilisation Aztèque ( pour "nourrir" leurs dieux) ne seraient donc pas condamnables mais juste une différence d'appréciation culturelle ? Et nous n'aurions pas le droit d'avoir un regard critique dessus ?

Ou encore toute civilisation qui prônerait l'inégalité homme/femme ne devrait donc pas être critiquée ? Merci pour les femmes...

Autant dire alors que le canibalisme, pratiqué en d'autres temps par d'autres, n'était qu'une question de ... goût.

Les civilisations existent. Elles forment des tous cohérents. Des conceptions du monde que visiblement notre ethnocentrisme nous empêchent aujourd'hui même de voir. Comme si il DEVAIT y avoir tellement peu de différences entre EUX et nous que celles-ci ne joueraient que dans les nuances. Avec une telle vision on nie toute l'histoire de l'Humanité et son apprentissage même. Autant interdire d'enseigner l'histoire et nous conformer à la novlangue de 1984...

Contexte...

Il faut qui sort cela et avec quelle échéance en face. Je doute qu'il parlait des Aztèques! Il ne faut pas se voiler la face non plus...

Même le mot civilisation a été employé, sans doute race aurait-il été plus mal pris?

Quand à juger les autres sur ce point précis, on en a aussi au compteur des massacres et autres génocides nous autres occidentaux!

En réalité, y'a bien que les arabes que visait probablement notre minisstre des flics dont je peine à me souvenir d'un seul exemple, tiens!

Afrique, Europe, USA, Australie... Monde arabe?

bon dos

Aaaah ils ont bon dos les Aztèques et leur sacrifice humain, tout comme les Tupinamba avec les festins cannibales. Horreur: voilà des pratiques qu'on ne comprends pas. On peut donc les ériger en parangons de la barbarie d'autrui.
Mais ce n'est ni plus ni moins qu'un autre jugement de valeur.
Un aztèque lambda n'était pas plus responsable du sacrifice d'un ennemi par son grand prêtre (par ailleurs bien utile dans son contexte) que vous et moi de l'assassinat de civils en Afghanistan par des militaires qui peuvent être nos voisins de palier.
Ce n'est, pour reprendre un mot en vogue en ce moment, qu'une question de relativisme.
Quand à l'autre...je reprend un titre du canard de la semaine dernière, que j'ai beaucoup aimé: "Ses ailes de Guéant"

bravo

la réponse est excellente.

Tout en finesse, Napa Bravo

Tout en finesse, Napa
Bravo

Qui est Sárközy de Nagy-Bócsa

Si Sarkozy existe en tant que phénomène social et historique, malgré sa vacuité, sa violence et sa vulgarité, nous devons admettre que l'homme n'est pas parvenu à atteindre le sommet de l'Etat malgré ses déficiences intellectuelles et morales, mais grâce à elles. C'est sa négativité qui a séduit. Respect des forts, mépris des faibles, amour de l'argent, désir d'inégalité, besoin d'agression, désignation de boucs émissaires dans les banlieues, dans les pays musulmans ou en Afrique noire, vertige narcissique, mise en scène publique de la vie affective et, implicitement, sexuelle : toutes ces dérives travaillent l'ensemble de la société française ; elles ne représentent pas la totalité de la vie sociale mais sa face noire, elles manifestent son état de crise et d'angoisse. [. .. ] Au fond, nous devrions être reconnaissant à Nicolas Sarkozy de son honnêteté et de son naturel, si bien adaptés à la vie politique de notre époque. Parce qu'il a réussi à se faire élire en incarnant et en flattant ce qu'il y a de pire autour de nous, en nous, il oblige à regarder la réalité en face. Notre société est en crise, menacée de tourner mal, dans le sens de l'appauvrissement, de l'inégalité, de la violence, d'une véritable régression culturelle.

Après la démocratie, Emmanuel Todd, éd. Gallimard, 2008, p. 16

Egalité ?

En quoi ? tout est relatif.
Citez moi un seul exemple d'égalité dans la nature

"Citez moi un seul exemple

"Citez moi un seul exemple d'égalité dans la nature"...

Non, effectivement, j'ai beau chercher je ne vois pas. Dans la nature, les plus forts mangent les plus faibles. Et quand ils ne les mangent pas, ils les laissent crever sans s'en soucier. Dans la nature, au moindre problème, on s’entretue. Et que le meilleur gagne...

Visiblement, vous avez raison.

Rassurez-moi : ce n'est pas le modèle de société que vous nous proposez... ?

les Aztèques et les Conquistadores

L'exemple des Aztèques me semblent largement contrebalancé par les massacres des populations autochtones du continent "américain" qui se poursuivent encore aujourd'hui.
Mais sans doute est-il plus noble de génocider des peuples au nom du profit que dans le cadre de sacrifices rituels.
Et les escadrons de la mort qui sévissent encore ont la suprématie des technologies d'une civilisation "développée".
Ne conserver de la civilisation aztèque que les seuls sacrifices me semblent un peu réducteur. Ignorer les sacrifices qui ont lieu au nom de la civilisation du pétrole est soit de mauvaise foi, soit le reflet d'une grande ignorance.

PS et l'Inquisition

A l'époque des sacrifices aztèques dans nos contrées les Inquisiteurs torturaient et assassinaient à qui mieux, mieux.Il faisait régner la terreur et encourageait la délation ce qui contribuait à créer un climat de défiance permanente... et cette angoisse de l'arbitraire, il suffisait qu'un ennemi cherche à vous nuire pour que vous soyez "questionné" et souvent mis à mort....à Guantanamo, ils n'ont rien inventé. Je ne vois pas en quoi nos bûchers étaient plus glorieux que les sacrifices aztèques sauf à penser que les Inquisiteurs agissaient pour une bonne cause.... En ce cas, il est clair que nos conception de ce que pourrait être une civilisation avancée sont antithétiques.

"proverbe"

Quand les hommes blancs auront transformé les terres, l'eau et les forêts en argent, ils se rendront compte que l'argent ne se mange pas. — Proverbe indien (placé par et sur LMOUS)

du sachem Seattle dans un remarquable et poétique texte adressé au président des États-Unis.

bonjour 4Bras; et à 4Bras (Dualité; 2 bras féminin & 2 bras masculin ).

la chanson des Bien Aimés (1)

Voie Lactée (2), la soeur (3) lumineuse 8
d (4)'opalines (5) rivières onduleuses, 8
des âmes blanches d'amoureuses; 8
nous voguons, chevelures laiteuses, (6) 8
sur la vague vers les nébuleuses ! (7) 8

nous savons les lais (8) pour les reines, 8
la complainte (9) de nos jeunes années, 8
les hymnes (10) de pêcheurs d'exocets (11) 8
la douce romance (12) des Bien Aimés 8
et les chansons contre les peines. 8

nous n'oublions pas le ramier (13), 8
la mouette (14) rieuse, la blanche rade (15), 8
les coraus (16) rouges ou blancs grisés, 8
nôtre île au près (17), la désirade (18), 8
les romarins (19) et les rosiers. 8

nous savons les lais pour les reines, 8
la complainte de nos jeunes années, 8
les hymnes de pêcheurs d'exocets, 8
la douce romance des Bien Aimés 8
et les chansons contre les peines. 8

Voie Lactée, la soeur lumineuse 8
d'opalines rivières onduleuses, 8
des âmes blanches d'amoureuses; 8
nous voguons, chevelures laiteuses, 8
sur la vague vers les nébuleuses. 8

(octain; labiale l : pour océan(e) cosmique d'amour)

--------------------------------------

'La Chanson du Mal*-Aimé*' (de Guillaume Apollinaire) (20)

(...)

Voie Lactée, ô soeur lumineuse 8
Des blancs ruisseaux de Chanaan* (21) 8
Et des corps blancs (22) des amoureuses 8
Nageurs morts* Suivrons-nous d'ahan (23) 8
Ton (24) cours vers d'autres nébuleuses 8

(...)

Moi* qui sais des lais pour les reines 8
La complainte* de mes* années 7
Les hymnes d'esclaves* de murènes (25) 7
La romance du mal aimé* (26) 7
Et des chansons pour les sirènes* (27) 8

(...)

Je* ne veux jamais* oublier 8
Ma* colombe ma* blanche rade 6
-- ô marguerite exfoliée* -- (28) 8
Mon* île au loin ma* Désirade 8
Ma* rose mon* giroflier (29) 7

(...)

(chanson d'Apollinaire mise superbement - génialement : qualificatif exact en ce cas - en musique par Léo Ferré, un des plus grands compositeurs de musique classique - pas uniquement, pop aussi; sinon c'est moins bon -; aussi 'l'espoir' 'avec le temps' 'c'est extra' , 'ô triste, triste était mon âme' 'âme te souvient-il ?', 'la servante au grand coeur...' - seul poème d'amour de Charles Baudelaire -).

suite de 'la chanson des Bien Aimés'

(correctif) vers 14 : notre.

cosmique océan(e) d'amour (= la perfection = l'être adulté, équilibré et raisonnable --> le couple concréé; lexique Mystique (11)); non élégie (poème lyrique exprimant une plainte douloureuse et la mélancolie) égocentrique ( * ) ("comique" océan d'"amour"), immature* ( et la mal aimée? : mention, dans le reste du poème, de "prostituée" et de "vaurienne" (qui ne vaut rien), d'une manière indirecte donc hypocrite voire lâche : Lou Andreas-Salome, une demiemondaine, aussi "amie" de Nietzsche (un fou comme son père; sa philosophie est insensée), Rainer-Maria Rilke (un poète), Freud (un escroc moyennement intelligent).
l : répétition harmonieuse du voyil (non consonne; (23) lexique technique) liquide l, d'où océan(e), Voie Lactée (lexique Mystique (20) vers la fin).
(1) positivation d'extraits de 'la chanson du Mal*-Aimé*' de Guillaume Apollinaire (pseudonyme : Apollon* (!) + Sidonie Apollinaire poète latin, évêque (!) _ mais aussi Apolline vierge et martyre* (!), jeune femme, non femme : pucelle sentimentale; ce qu'a été Apollinaire jusqu'à sa mort _ --> catholicisme vague (mère polonaise catholique pratiquant); - (du titre) : type fictionnel immature non comme l'avare de 'l'avare' de Molière; il se montre assez niaisement, puisque involontairement ( non inconsciemment, car il est intelligent), comme le nigaud typé "type" assez sentimentaliste (non sentimental) très légèrement efféminé : le << mal-aimé>>.

(2) galaxie : ensemble de constellations (groupe d'étoiles dessinant une forme particulière, exemple la Grande Ourse, une casserole) et amas d'étoiles, de poussières, de nuages de gazs (lexique technique (16); la Voie Lactée est nôtre et suffisante pour faire un Univers : la Voie (L') Actée : "Notairement/notoirement" Unique, (18) (21) lexique Mystique).

(3) oe : eus ("eux") et elles dans O (Cercle : Soleil/Terre, vagin/gland, (3) et (4) lexique technique, 'procréatrice&créateur' vers 8 et 9 & 18 et 19.

(4) minuscule : toujours l'initiale du vers, pour qu'il n'y a (inutilité du conditionnel, du subjonctif, de l'impératif; uniquement _ non seul _ l'indicatif, lexique technique (20)) pas confusion avec l'initiale majuscule des noms utilisés par les idéalistes et les symbolistes littéraires, et d'autres; elle n'est pas une enluminure; (1) lexique technique --> '' : remplace les majuscules d'un titre car possibilité de confusion : "La Chanson du Mal-Aimé" --> 'la chanson du Mal-Aimé', mais 'Bible de Jérusalem''Coran' (car écrits en partie par Dieu; majuscule de Jérusalem gardée car nom propre, aussi pour prénoms _ Êtres/êtres _, lieus ((16)-->).

(5) qui ont l'aspect de l'opale (pierre précieuse), opaque ou translucide, blanchâtre; couleur non vive mais assez claire; à reflets irisés (qui prennent les couleurs du prisme de la lumière, de l'arcenciel).

(6) avantons (non avançons : avant, vers l'avant --> avanter _ + "inventer"_ ) comme des méduses, naturellement magnifiques; telle la lumière de la sagesse puis parfois de la vieillesse; telle la lueur de la Voie Lactée (berceau/sein/lit... de l'Humanité/humanité; lexique Mystique (1)(6) à (8), (17) (18) (22); entête << cosmique océan d'amour>>.

(7) nébuleuse : corps céleste dont les contours ne sont pas nets ((2)); l'Univers/univers est en expansion depuis le "big bang" _ théorique _ donc son contenu bouge, flue ((20) lexique Mystique).

suite 2

(8) petits poèmes narratifs non lyriques au moyenâge (à la fin (5)); Marie de France en a écrit les plus beaus.

(9) chanson populaire d'un ton plaintif; dans ce poème, maturation : jusqu'à l'âge de vingt ans environ (trente ans environ au plus tard) selon le degré d'intelligence (dans le même milieu social, généralement liés; qui se ressemblent s'assemblent) et le de chance (bonne(s) et mauvaise(s) coïncidences : (8) librarbitre, lexique Mystique); ici non plaintes d'Apollinaire depuis l'adolescence perdurant après la jeunesse (entête de ces bottions et (19) à (25)); non populaire.

(10) chants, poèmes musicaus exprimant la joie, l'enthousiasme, l'exaltation célébrant une personne, une chose ( + "hymne à la joie" de Beethoven ==> 'hymne' car hymne = joie,etc ==> 'ode à la joie', d'ailleurs titre du poème de Schiller pour cette "chanson" -- opéra, en fait --; la musique n'est pas sentiment mais des sons (hymne, musique) donc ode (poésie); le sens est l'ouïe, le sens est l'intuition, le sens est direction ==> << [ imagination : s'alliant,/ mémoire et intelligence, (+)] intuition : carrefour savant/ de la plénitude des sens : (=)/ O mûrissante convergence/ qui procrée le sentiment;>> (sens, logos : logique sensée = sagesse/maturité) = l'amour parfait.

(11) poissons des mers chaudes, appelés usuellement poissonsvollants ou hirondelles de mer; (5).

(12) chanson sentimentale (non sentimentaliste, sentimentaliste= "amours toujours", immaturité, romantisme, fusion, passion,etc ! l'adolescence toujours).

(13) pigeon sauvage; (12).

(14) mouette : très peu muette.

(15) grande anse où on peut réparer les bateaus; havre pur de pais, (17)).

(16) contraire d'auloin : amour du couple ensemble&uni.

(17) la pure rade du désir (15) et (16), << illes priment leur désir;/ illes rythment leur plaisir;/ illes riment leur jouir; >>.

(18) féminisation de romarins ((rectificatif : mauvaise frappe au vers 15 : "romarins" devient romarines)) :
(du latin, rosée de mer _ : brume marine se déposant sur la terre et nourrissant, graine engendrant; parfois) petits arbustes aromatiques, à propriété stimulante; "Clitho* rit" [* Clio, muse de la poésie épique et de l'histoire + Clotho, la plus jeune des trois Parques, présidant à la naissance et tenant la "quenouille", dans la M/mythologie greque, (14)].

(19) égocentrisme (immaturité) : * (entête de ces notations , (1) (9) (12), (20) (22) à (28)).

(20) référence biblique (uniquement descriptive, s'inspirant du 'Cantique des cantiques'), Canaan : pays de Canaan : Phénicie + Palestine (les deus : la "terre promise"), Cana (ville de Galilée, juive) ==> Cana ne fait pas partie du pays de Canaan, ne fait donc pas partie de la "terre promise" qui est la Phénicie/Palestine (qui peut être les "autres nébuleuses" d'Apollinaire ? , et la Voie Lactée ?, qui peut être Israël selon lui : il se prend peutêtre pour David/Salomon/Dieu << moi* qui sais... les sirènes >> [* : immaturité : << moi je >> des adolescents et des "adultes" flous égocentriques incapables d'amour mais seulement capables de désir], imitation du 'Cantique des cantiques' de Dieu) où on vénérait El le dieupère et Ashéra la déessemère, créateur(e)s de l'univers ==> ElAshéra ("L"'Ashéra : déesse/dieu, non dieu/déesse) adoré(e) par les Hébreus et les (Phéniciens +) Palestiniens (+ Abraham -- ancêtre biblique de la Judée et de la Palestine -- qui n'est ni juif ni palestinien mais Babylonien et qui dore Baal similaire à El) ==> Elohim (El au pluriel = ces trois divinités) ==> El Shadday, puis Dieu; le conflit israélopalestinien n'est pas uniquement une bataille religieuse c'est aussi surtout une guerre économique : alibi et excuse de la shoah (utilisés par les moins stupides avec arrogance et irrespect envers les six millions de juifs exterminés, les rescapés et leurs proches), colonisation (les derniers pays dictatoriaus la pratiquant : Chine ; Russie; + colon : portion moyenne du gros intestin), maind'oeuvre à bas prix (arabes israéliens et palestiniens), complexe militaroindustrialocommercialofinancier),

... suite en 3

'la chanson des Bien Aimés'

rectificatif :

vers 5 << sur >> devient dans.

vers 15 << romarins (19) >> devient romarines (19); (19) féminisation de romarins : (du latin, rosée de mer ! : brume marine se déposant sur la terre et nourrissant, graine engendrant, parfois) petits arbustes aromatiques, à propriété stimulante; Clitho* rit [ Clio muse de la poésie épique et de l'histoire § Clotho la plus jeune des trois Parques, présidant à la naissance et tenant la "quenouille", dans la Mythologie greque.

l'espoir (d'après 'l'espoir' dans 'l'espoir', 1974, Léo Ferré)

yeus emplis de larmes, fusillés 8
Espagnols sans arme, républicains écrasés, 12
si écrasés ! 4
si écrasés !! 4
si écrasés !!! 4
--
32

écrasés par la haine 6
-- des nazis aussi à Guernica -- qui est vaine; 12
dans les âmes des Barcelonaises l'espoir mortné ! 12
guitares que, triste, on pend un temps, désaccordées; 12
couteaus suédois coupant les manzanillas, 12
flamencheaus suédois brûlant les gitanas, 12
oiseaus suédois dansant des habaneras 12
et des chansons caraïbes, des rocks, des jotas, 12
jazzs, bossanovas, flamencos et castagnettes : 12
les Amériques enregistrées dans une cassette; 12
à part ceci, le silence permis sous Franco : 12
parfois des exécutions aux cruels garrots, 12
quand même, habits de lumière dans l'ombre du chagrin, 12
plantées sur les domiciles les ailes de moulin; 12
cent milles danseurs envahissant la place publique : 12
75, Christophe Colomb découvre la musique ! 12
--
186

dans le ventre des Espagnoles 7
l'espoir qui gonfle et regonfle 7
et attend... et attend... 6
--
20

( puis même instrumental, de même durée -- 207 syllabes
-- que celui de Léo Ferré).

aucune notation de Léo Ferré au sujet de cette chanson -->
incertitudes et flou (artistique) : généralités, de la couleur locale (
Espagne, folklore), banalités, remplissages (supprimés le plus possible dans cette adaptation scripturale -- non religieuse; de scribe -- la plus fidèle possible) --> anarchisme vague (contemporain actuel : de bobo mais conscientisé), surtout compositeur (un des plus grands); la chanson n'est pas le meilleur médiat pour parler de politique (non documentaire, non essai), désolé(e)s, "des-olés" mais pas une "ola politique"; + thème musical sur une apostrophe (non "refrain") et une strophe (non "couplet"; répété en une apostrophe + une strophe + une apostrophe, toutes avec texte; dans notre chanson : thème + développement répétés une foi -- au pluriel : fois -- sans texte -- inutile car incertitudes et flou artistique -- ==> métrique musicale de l'original gardée).

'la chanson des Bien Aimés'

rectificatif :

vers 5 << sur >> devient dans.

vers 15 << romarins (19) >> devient romarines (19); (19) féminisation de romarins : (du latin, rosée de mer ! : brume marine se déposant sur la terre et nourrissant, graine engendrant, parfois) petits arbustes aromatiques, à propriété stimulante; Clitho* rit [ * : Clio muse de la poésie épique et de l'histoire + Clotho la plus jeune des trois Parques, présidant à la naissance et tenant la "quenouille", dans la Mythologie greque.

l'espoir (de Léo Ferré, dans 'l'espoir'; 1974).

Dans le ventre des espagnoles 7
Il y a des armes toutes prêtes 9
et qui attendent 4

ter ((répété trois fois -->)) 12
--
32

Des oiseaux finlandais vêtus de habanera 13
Des Vikings aux couteaux tranchant la manzanilla 13
Des flamenches de Suède brunes comme la cendre 10
Des guitares désencordées et qui se pendent 11
Des amants exilés dans les cloches qui sonnent 11
La Mort qui se promène au bras de Barcelone 12
Des taureaux traversés qui traversent l'Histoire 11
Des soleils fatigués qui les regardent boire 10
Un Orient de misère à la jota engloutie 13
Les parfums de l'Islam crevant d'Andalousie 12
Des pavés de flamenco aux gestes anarchiques 12
Les rythmes du jazz-band pour les paralytiques 11
Les tam-tams de l'Afrique à portée de guitare 12
De l'eau fraîche et de l'ombre à jurer pour y croire 12
Une rue de Madrid avec des fleurs fanées 11
Un fusil de trente-six qui revient s'y traîner 12

Dans le ventre des Espagnoles 7
Il y a des armes toutes prêtes toutes prêtes 9
et qui attendent 4
--
20

Un accord de guitare au moment où l'on passe 12
Un passeur langoureux avant le coup de grâce 12
La bouteille à la mer dans un drugstore indien 12
Un habit de lumière dans l'ombre du chagrin 11
La fureur pensionnée qui se croit dans la rue 12
Des chansons caraïbes qu'on a perdues de vue 12
Des cigales fuyant le bruit des castagnettes 11
Toutes les Amériques au fond d'une cassette 10
Exécutées à l'aube avec la stéréo 12
Le silence permis au-delà de Franco 11
Des ailes de moulin plantées sur les maisons 11
Don Quichotte qui passe à la télévision 11
Une chaîne en couleur pour avaler tout ça 11
Le sang avec la veine d'avoir la corrida 12
Et cent mille danseurs sur la place publique 10
Pour que Christophe Colomb découvre la Musique 11

Dans le ventre d'une Espagnole 7
Il y a l'Espoir qui se gonfle et qui gonfle 11
Et qui attend... et qui attend... 8
--
207
MANUEL DE FALLA

l'espoir'

aucune notation de Léo Ferré au sujet de cette chanson; incertitudes et flou artistique : généralités de la couleur locale (Espagne, folklore), banalités et remplissages (supprimés le plus possible dans cette adaptation scripturale --du latin, scribe-- la plus fidèle possible) --> anarchisme vague (contemporain actuel : de bobo mais conscientisé), surtout compositeur (un des plus grands); la chanson n'est pas le meilleur médiat pour parler de politique (non documentaire, non essai), désolé(e)s, "des-olés" mais pas une ola politique; thème musical sur trois apostrophes ("refrains" 32+20+26 notes) et développement musical sur deus strophes ("couplets" 186+181) les deus avec texte, chez Ferré; dans notre chanson : thème musical sur deus apostrophes (32+20) et développement sur une strophe (186) : métrique de l'original gardée sans celle de la dernière strophe et de la dernière apostrophe scripturales superflues de Ferré.

(2) "yeux" ; s toujours marque du pluriel.

(3) de 1936 à 1939, gouvernement républicain (+ communistes staliniens + anarchistes autogestionnaires), aidé par les brigades internationales (dont Simone Weil --mystique; non Simone Veil,ministre, ayant fait voter avec virilité la loi autorisant l'interruption volontaire de grossesse I.V.G.--, André Malraux --livre et film 'l'espoir') puis trahi par Staline, d'union contre les fascistes (nationalistes : Franco --> franquisme) aidés par Hitler et Mussolini.

(4) ville de la Biscaye (pays basque espagnol) républicaine, bombardée par l'aviation allemande en 1937; célèbre tableau de Pablo Picasso, son moins laid (aussi 'les demoiselles d'Avignon', le reste est surfait et préfigure "l'art contemporain"; par contre Salvador Dali, aussi espagnol, était un grand maître bien qu'étant assez flou : sympathie -- de pathie, maladie-- totalitaire, cynisme, superfatuité, stupidités psychanaliticofreudiennes : fau génie).

(5) Barcelone : principale place forte républicaine, où la répression franquiste a été la plus importante.

(6) "un certain temps"; une longue pause (+ = un silence musical).

(7) châles espagnols; (selon Ferré, taillerie?); idée ferréienne gardée (8).

(8) acier suédois, allumettes suédoises : renommés de 1960 à 1980 environ.

(9) allumettes suédoises; + célèbre "best seller" de François Nourissier; + cosonances ("conson[n]ances" "al[l]itérations") : beaucoup dans les chansons de Ferré qui est ainsi et surtout musicien.

(10) gitanes : cigarettes françaises au beau logo : ombrechinoise d'une gitane dansant et ressemblant à la fumée de cette cigarette --> gitana pour rimer.

(11) danse originaire de Cuba; pourquoi << finlandais >>, voir (8) + Scandinavie : pourquoi ? idée floue.

(12) région du golfe du Mexique, de civilisation latinespagnole.

(13) danse populaire espagnole.

(14) marque du pluriel : toujours s (simplification logique).

(15) danse populaire brésilienne.

(16) ou fandangos : les deus --14--, danses espagnoles (+ 'conquistador' de Procol Harum : chanson magnifique).

(17) boîtier plat en plastique contenant une petite bande magnétique des années 1970 à 2000 environ pour enregistrer du son.

(18) dictateur (stupide donc sanguinaire; + Frederico Garcia Lorca poète espagnol assassiné par les franquistes << quand j'entends le mot culture, je sors mon revolver>>; non cité par Ferré plus musicien que poète) de 1939 à 1975.

'l'espoir' (suite des notations)

(19) collier de fer avec cuir serré lentement par une vis pour étrangler après de longues souffrances.

(20) habits dorés de torero en corrida : tuerie de taureaus qui distrait (du malheur pour certaine(e)s d'une intelligence limitée).

(21) râteau métallique pour recevoir les ondes télévisuelles.

(22) voir (14).

(23) Ferré : "en 1492 Colomb découvre la musique qui adoucit les moeurs et ne part pas en Amérique qui ne sera pas dévastée grâce à cellelà" --> la musique n(adoucit rien, elle charme; + mais l'Espagne sans cela est bien moins riche et la situation économique et salariale moins bonne pendant le franquisme remplacé actuellement par la finance (la paupérisation crée la criminalité : vols, assassinats; suicides).

(24) ventre de certaines Espagnoles gonfle --> enfants espérés.

(25) redonne le moral.

(26) Franco a annoncé une monarchie constitutionnelle en 1973, la restauration de la démocratie parlementaire était sûre donc l'espoir n'a pas lieu d'être (ou si peu pour certain(e)s) en 1974, d'où espoir politique mortné en 1939.

reprise :

l'espoir' (1) (d'après 'l'espoir' dans 'l'espoir', 1974, de Léo Ferré)

yeus (2) emplis de larmes, fusillés 8
Espagnols sans arme, républicains (3) écrasés, 12
si écrasés ! 4
si écrasés !! 4
si écrasés !!! 4
--
32

écrasés par la haine 6
-- des nazis aussi à Guernica (4) -- qui est vaine; 12
dans les âmes des Barcelonaises (5) l'espoir mortné ! 12
guitares que, triste, on pend un temps (6), désaccordées; 12
couteaus (2) suédois coupant les manzanillas (7), (8) 12
flamencheaus (2) (9) suédois brûlant les gitanas (10), (8) 12
oiseaus (2) suédois dansant des habaneras (11) (8) 12
et des chansons caraïbes (12), des rocks, des jotas (13), 12
jazzs (14), bossasnovas (15), flamencos (16) et castagnettes : 12
les Amériques enregistrées dans une cassette (17); 12
à part ceci, le silence permis sous Franco (18) : 12
parfois des exécutions aus cruels garrots (19), 12
quand même, habits de lumière dans l'ombre du chagrin, (18) 12
plantées sur les domiciles les ailes de moulin; (19) 12
cent milles (2) danseurs envahissant la place publique : 12
75, Christophe Colomb découvre la musique ! (20) 12
---
186

dans le ventre des Espagnoles 7
l'espoir qui gonfle (21) et regonfle (22) 7
et attend... et attend... (23) 6
--
20

( puis même instrumental, de même durée que celui de Léo Ferré).

Tous égaux sauf les autres....

Intéressante intervention en janvier 2012 de Jean-Luc Mélenchon chez les Francs-Maçons au Grand Orient de France.
Guy Arcizet , grand maitre dans sa conclusion, citant Thomas Mann dans "la montagne magique :
"La Franc maçonnerie n'a jamais été apolitique, et, si elle a cru l'être, elle s'est trompée sur sa nature."

http://www.youtube.com/watch?v=Nm2o6K_g8Zk&feature=related

François Hollande chez les Francs-Maçons au Grand Orient de France
http://www.youtube.com/watch?v=aXTvwgTdn-Q&feature=related
Disponible également sur You tube
Dominique De Villepin chez les Francs-Maçons au Grand Orient de France
François Bayrou chez les Francs-Maçons au Grand Orient de France
Eva Joly chez les Francs-Maçons au Grand Orient de France
Nicolas Dupont-Aignan chez les Francs-Maçons au Grand Orient de France

égalité en droit mais pas en Génétique -->Dualité-->Aoualtruisme

<< la franchemaçonnerie n'a jamais été apolitique, et si elle a cru l'être, elle s'est trompée sur sa nature>> Thomas Mann ( 'docteur Faustus' est meilleure).

exact mais pas pour les réseauistes apolitiques.

http://fr.wikisource.org/wiki/Hymne_%C3%AO_Zeus

: Hymne à Zeus de Cléanthe le plus important philosophe car le plus près de Réalité ( sans vers 16 << Si ce n'est les oeuvres mauvaises accomplies dans leur démence par les méchants>> --> Aussi les oeuvres... dans leur démence et/ou bétise/cupidité ... . car Entité = globalité ( pour les religieus(se)s : Dieu/Satan ou Dieu = Satan; globalisation : erreur car mot réel est totalisation/totalitarisme/dictature politicofinancière; il faut du protectionnisme étatique(s) et le sociallibéralisme pas l'ultralibéralisme/dictatures politiques et/ou religieuses ).

Dani[-El] (Dany).

égalité en droit mais pas en Génétique-->Dualité-->Aoualtruisme

de Cléanthe de Cyzique ( stôïcien grec 9800 _"siècle II avantJc"_ le plus important philosophe 85 % environ intelligencial ) mais Métis/Zeus et peu imprécisions; ( 'le point''références' juillet/août 2012; pages 20 excellente présentation de Pierre Bonnechere professeur d'histoire et de relif-gion dans université de Montréal _donc celte_ et page 28 Apollon par Giulia Sissa )
( traduction de J Brunschwig N A A Long D N Sedley 'les philosophes hellénistiques' Garnier/Flammarion 2001 )

'hymne à Zeus'

Ô le plus majestueux des Immortels, toi qui portes tant de noms, toujours tout-puissant, Zeus, premier moteur de la nature, toi dont la loi gouverne toutes choses, salut à toi! [...] Ce monde tout entier, qui tourne autour de la terre, il t'obéit, où que tu le mènes, et il se soumet de plein gré à toi. [...] Aucun acte ne s'accomplit sur la terre sans toi, ô dieu, ni dans la voûte divine de l'éther, ni sur la mer, sauf ce que les méchants font dans leur folie. Mais tu sais ramener à la mesure ce qui est excessif, à l'ordre ce qui est désordonné. Tu aimes ce qui n'est pas aimé. Car tu as si bien ajusté toutes choses en une seule, les bonnes avec les mauvaises, que la raison de toutes choses s'unifie, éternelle. Ils la fuient et la négligent, tous ceux des mortels qui sont méchants, les malheureux, qui toujours ont l'envie de posséder des biens, mais qui ne voient ni n'entendent la loi commune de Dieu, à laquelle ils devraient obéir pour jouir d'une belle vie guidée par l'intelligence. Au lieu de quoi, les insensés, ils se ruent d'un mal à l'autre, les uns animés par le souci belliqueux de la gloire, les autres ossédés par la recherche désordonnée du profit, d'autres encore portés aux voluptueuses activités du corps.
Zeus bienfaiteur, seigneur des sombres nuées et de la foudre éclatante, préserve les hommes de leur fâcheuse inexpérience; secoue-la de notre âme, ô Père; donnes-nous d'atteindre la sagesse à laquelle tu te fies por gouverner toute chose avec justice, de façon que, objets d'honneur, en honneur nous te rendions la pareille, chantant continuellement tes oeuvres, comme il convient aux mortels.>>

Dani[-El] Loyer ( Dany; Dan Oe'Reilly ; Nid A Oreylle ).

égalité en droit mais pas en Génétique-->Dualité-->Aoualtruisme

'le point''références' juillet/août 2012.

oubli de "Polymnie" Polhymnie déesse de la musique de la logique du language de la sagesse; la seule représentée pensante ( car machisme de la Mythologie ( ici Voulue pour protéger la famme ) greque; Polhymnie/Apollon ( dieu de la poésie de la musique de la logique du language de la sagesse : couple solaire/artistique.
Dani[-El] Loyer le Verbe ( + LaraDany ).

dernier § de 24 : plagiat par théologien --> prière catholique 'Notre père qui êtes aux cieux...'.