Florence Hartmann TPI condamnation TPI implication Serbie génocide Srebrenica TPI : Florence Hartmann condamnée pour outrage à la cour tpi florence hartmann condamnee pour outrage a la cour 5487

L'ancienne porte-parole du procureur du Tribunal pénal international, qui devra s'acquitter de 7.000 euros d'amende, était poursuivie pour avoir divulgué des notes confidentielles qui prouveraient l'implication de la Serbie dans le génocide de Srebrenica.

Florence Hartmann, 46 ans, était poursuivie pour avoir publié dans son livre "Paix et châtiment", paru en 2007, et dans un article publié en 2008, le contenu de deux décisions confidentielles du TPI. Ces documents auraient permis, selon elle, de prouver l'implication de la Serbie dans le génocide de Srebrenica (est de la Bosnie) qui a coûté la vie à près de 8.000 musulmans en 1995.


 [Lire l'article complet sur tempsreel.nouvelobs.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :