Blakans criminels guerre TPI : les services français ont protégé durant des années des criminels de guerre tpi les services francais ont protege durant des annees des criminels de guerre 9978

Coopérer avec la justice internationale ? Oui, mais d’abord protéger les « amis de la France ».

Les carnets du général Rondot, saisis par la justice et largement utilisés dans l’enquête sur l’affaire Clearstream, recèlent des informations jamais utilisées jusqu’à aujourd’hui sur l’attitude de la France envers le TPIY et la poursuite des criminels de guerre.


 [Lire l'article complet sur balkans.courriers.info]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :