Tunisie Microsoft complice censure numérique Ben Ali Tunisie : Microsoft complice de la censure Internet de Ben Ali  tunisie microsoft complice de la censure internet de ben ali 10094

« Business is business », et la responsabilité sociale des entreprises (RSE), chez Microsoft, semble être une notion exogène, comme chez beaucoup d'entreprises du secteur high-tech.

Tout est bon chez Redmond, la ville qui accueille le siège social de Microsoft, pour faire barrage à l'open source et surtout pour faire du business, y compris aider les pires régimes de la planète à opérer de vastes opérations de répression sur leurs populations.


 [Lire l'article complet sur rue89.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Droit de réponse Microsoft TUNISIE

Sami Nasfi. Directeur Marketing Microsoft Tunisie :
« Les accusations qui circulent à l’encontre de Microsoft ces derniers jours sont fausses et infondées. Nous n’avons jamais supporté aucun régime ni participé de près ou de loin à aucune activité de censure ou d’utilisation malveillante des données personnels des utilisateurs.
Microsoft a des conditions strictes pour permettre aux Autorités de Certifications Racine de s’inscrire au « programme de certificat de racine ».. Microsoft ne tolère aucun abus ou utilisation qui ne respecterait pas les termes précis du programme. A cet égard, Microsoft n'a à ce jour aucune information signalant une quelconque génération de certificats frauduleux par les Autorités de Certification racine de confiance (Root Certificate Authorities) et distribués au sein de Windows dans le cadre du « programme de certificat de racine ».
Les Autorités de Certification Racine sont les organismes de confiance habilités à distribués les certificats électroniques, utilisés pour l’accès sécurisé aux sites web . »
Lire la suite sur ce lien : http://www.microsoft.com/northafrica/presse/presspage.aspx?id=201115