cadre Accor ministère Intérieur Un cadre d'Accor sanctionné après une plaisanterie douteuse sur l'affaire DSK un cadre d accor sanctionne apres une plaisanterie douteuse sur l affaire dsk 10882

On ne peut pas rire de tout. Le directeur de la gestion des risques du groupe Accor vient de l'apprendre à ses dépens.

Xavier Graff, qui était de permanence le 14 mai, lorsque Dominique Strauss-Kahn était arrêté par la police de New York après son fameux passage à l'hôtel Sofitel, propriété du groupe français, s'est mis dans une fâcheuse situation à la suite d'une plaisanterie envoyée par mail. Celle-ci pourrait lui coûter cher sur le plan professionnel.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :