15% étudiants complémentaire mutuelle santé « Un quart des étudiants renoncent aux soins pour des questions d’argent » un quart des etudiants renoncent aux soins pour des questions d argent 5972

Questions à Damien Berthilier, étudiant à Lyon-II, président de la Mutuelle des étudiants.

"Les étudiants subissent plus durement que d’autres la crise, les déremboursements de médicaments, la hausse du forfait hospitalier, mais ils veulent rester couverts. Cependant, après avoir payé leurs frais d’inscription, ils ont des choix à faire, et la complémentaire santé vient souvent en dernier. Alors le nombre de nos adhérents n’augmente pas, il est stable. Quinze pour cent des étudiants n’ont pas de complémentaire santé".


 [Lire l'article complet sur humanite.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

les etudiants et tant d autres

Je me demande comment sarkosy et sa clique arrivent à se regarder dans le miroir.

http://www.lesmotsontunsens.com/5-cinq-millions-de-francais-sans-mutuelle-complementaire

et ça continue ...

"Le gouvernement veut s'attaquer aux arrêts de travail abusifs. Lors de l'examen du budget 2010 de la Sécurité sociale, mardi 27 octobre, le député UMP Yves Bur, rapporteur du projet de loi, a ainsi proposé de prolonger d'une journée le délai de carence au-delà duquel l'indemnité journalière est versée aux assurés. 'Afin d'éviter la multiplication des arrêts de travail du vendredi ou du lundi, il convient de responsabiliser les assurés en instituant une journée de carence d'ordre public, précédent le délai [actuel] de trois jours', a expliqué M. Bur dans l'exposé des motifs de l'amendement. 'Cette mesure est nécessairement génératrice d'économies', soutient le député."

(le monde.fr)