bombe nucléaire glaces Groenland Une bombe nucléaire américaine "perdue" au Groenland une bombe nucleaire americaine perdue au groenland 2518

Les Etats-Unis ont perdu une bombe nucléaire sous la glace dans le nord du Groenland à la suite du crash d'un de leurs bombardiers il y quarante ans, rapporte la BBC, mardi 11 novembre.

Selon des documents déclassifiés, obtenus grâce au Freedom of Information Act (loi américaine permettant aux agences fédérales de transmettre leurs documents), un bombardier stratégique B-52 s'est écrasé en 1968 près de la base de Thulé avec quatre bombes nucléaires à bord. Les Américains n'ont pu localiser que trois des quatre bombes, la dernière restant à jamais perdue dans l'océan.


 [Lire l'article complet sur lemonde.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

hilaroshima

voir article LMOUS '' l'argent-bête" du 10/11 et sa VIDÉO ainsi que les réactions MesVidéosOntDuPoidsLourd.choc et pas de DRM..
Ah c'était donc ça! Blier a tiré sur ce B-52! Eh bah ma colombe, je comprends mieux: ça et, en 1967 donc un an plus tôt, De Gaulle jetant aux oreilles des Québecois mais aussi à destination de TOUS les anglo-saxons ce scud verbal << Vive le Québec libre!>>.
Les spectateurs ont donc été abusés depuis 40 ans par cet oeil de Moscou tireur d'élite, l' URSS s'entendant ponctuellement et secrètement avec le Grand Charles! Bertrand Blier, agent de l'Est... ça alors.
Mais alors, Michel Audiard et sa confidence << Vous comprenez le problème, tout de même embêtant, je ne sais pas où foutre ma caméra. >> : quel faux con et vrai aigle! Lui aussi faisait partie du complot.
Et encore (citation exacte) le fameux << Un bourre-pif! Mais il est complètement malade, ce mec! Aux quatre coins de Paris qu'on va l'retrouver, par petits bouts, façon puzzle. Moi, quand on m'en fait trop, j'correctionne plus, j'dynamite, j'disperse, j'ventile!>> dans Les "Tontons Flingueurs" (!)... tout se tient!
Et ça encore, déjà en 63 : "Les Barbouzes" ! un tel titre! et son quatuor d'agents secrets dont l'un assène << La vérité n'est jamais amusante, sinon tout le monde la dirait .>> qui éclaire le contexte historique.
Sans compter "Elle cause plus, elle flingue" et surtout "Vive la France".
Un pygargue, un circaète, que dis-je 'un aigle impérial' cet Audiard! Il nous a vraiment pris pour des butors.
Plus forts que le gang de terroristes à l'aigle blême comme emblème . Pensez-donc un piteux <>
Mais... revenons à l'article proprement dit. Le réchauffement planétaire aidant, la glace dégelant et les sous-marins vadrouillant, quel beau geyser ça va faire.

+ @amicalement cinéphile.
"le pacha" : << Le jour où on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner.>> et André Pousse misogyne ou du moins macho, répondant à Dany Carrel << On n'emmène pas de saucisse quand on va à Francfort >>.
Agrémenté par la célèbre "Ballade pour un con" de Gainsbourg.