enquête 38% personnels santé médecins hésitent refusent vacciner grippe A Vaccin Grippe A : Pros et anti (à la fois) vaccin grippe a pros et anti a la fois 5462

Selon une enquête publiée sur le site Espace-ethique.org de l'AP-HP, 38% des personnels de santé hésitent ou se refusent à se faire vacciner contre la grippe A. Ils sont majoritaires à souhaiter que la vaccination soit facultative et que son refus ne doit pas les empêcher de rester au contact des malades...

Les médecins contre les vaccins de la Grippe A

[Lire aussi : "Grippe A : la vaccination tourne au sketch"]

4.752 professionnels de la santé (médecins, infirmières, aides soignants...) ont été sondés entre le 27 juillet et le 6 septembre par l'Espace éthique de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AF-HP). L'objectif de l'étude était de "recueillir l'opinion des intéressés sur le caractère vraisemblablement prioritaire de la catégorie « professionnels de santé »". Mission accomplie...

Médecins réfractaires

Si 72% des sondés sont favorables à ce que les professionnels constituent un groupe prioritaire pour la vaccination contre la grippe A, seuls 60% se disent sûrs de se faire vacciner, 29% restent dubitatifs et 10% s'avouent réfractaires à la piqûre. Seuls 43% des personnels de santé interrogés sont favorables à la vaccination obligatoire, 53% demandant qu'elle reste facultative. Quant à savoir s'il faudrait empêcher les non-vaccinés d'être en contact avec des malades, 25% approuvent tandis que 65% s'y opposent.

Groupes prioritaires

Les personnels de santé ont pourtant été déclarés "groupe prioritaire" par le Haut conseil de la santé publique (HCSP), devant les femmes enceintes et les nourrissons âgés de 6 à 23 mois avec facteur de risque. Le hic, c'est que ce vaccin conçu dans l'urgence fait peur aux soignants - un comble - qui en redoutent les effets secondaires, notamment liés aux adjuvants ajoutés pour renforcer son effet. Ce vaccin en une seule dose est d'ailleurs déconseillé par le HCSP à certaines catégories de personnes.

Vaccins retardataires

Resterait alors le vaccin en deux doses, sans adjuvant. Mais le délai de livraison des seringues (novembre - décembre), ajouté aux trois semaines séparant nécessairement les deux injections et aux deux semaines permettant au corps de se forger une immunité digne de ce nom, en réduirait largement la portée. D'autant que le HCSP estime que "le degré d'efficacité clinique de la vaccination pandémique est, à ce jour, incertain et qu'elle peut ne procurer qu'une protection incomplète contre le virus pandémique"...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

la 1ere chose que m a dit mon toubib

lors de ma derniere visite, qui n avait rien à voir avec ce sujet : surtout ne vous faites pas vacciner (je suis "personne à risque").

elle n avait pas besoin de me le dire, car c est hors de question, mais qu'elle me le dise à peine avais je mis les pieds ds son bureau, est tres revelateur.

sans parler du contrat étrange passé au mexique par le sarkpognonphage pour l installation d une mega usine à vaccins anti grippe, par un des requins de labos, et ce juste AVANT le debut des affaires, hum, de l affaire grippeA ...

VACCINATION OBLIGATOIRE : QUE FAIRE ?

Si l'OMS prend le pouvoir avec un niveau 6 on n'aura malheureusement plus notre mot à dire.... nous serons vaccinés par la force...

vaccination grippe A

Personne ne peut nous OBLIGER à nous faire vacciner contre quoi que ce soit. D'autant plus qu'il faut savoir qu'il est fortement contre-indiqué de se faire vacciner en pleine période épidémique.
La grippe hivernale oui, et dès maintenant; la grippe A : non ! c'est déjà trop tard, et surtout pas en plus en octobre

cardinalette

Et comment le sais tu que c'est trop tard maintenant??? N'importe quoi!Pffff!!!!!

réponse à Anonymous

bonjour ,
parce que le virus est déjà là et que c'est dangereux de mobiliser tes défenses immunitaires lors de la vaccination alors que ton corps en a déjà énormément besoin pour lutter contre le vrai virus ! la vaccin mettant 3 semaines avant d'etre efficace ,tu épuises donc ton corps en prenant des risques (à moins que tu sois certaine de n'attraper la grippe A qu' après le 15 nov si tu te fais vacciner mi octobre , lol!)
quand à la possibilité de te protèger lors de la 2ème vague de grippe( si elle existe !) , on ignore si le vaccin n'aura pas muté (rendant le vaccin actuel inefficace)
moi , j'ai pas de boules de cristal ,donc pour moi , il est aussi trop tard
de plus , le virus h1n1 semble peu dangereux pour l'instant , le vaccin lui davantage quoiqu'en dise les pouvoirs publics .
Avec une bonne hygiène de vie , une hygiène corporelle correcte ( lavage de mains et toutes les consignes pour éviter la propagation des virus) plus quelques vitamines pour booster mes défenses immunitaires, je pense que celà suffira plutot que de doubler les risques sur 3 semaines en affaiblissant mon corps (au risque peut etre de développer ainsi sur un corp épuisé une forme grave de grippe h1n1 mortelle ?)
il y a eu des morts jeunes qui n'avaient aucun problèmes de santé certe, mais combien avaient une pathologie lourde qui s'ignorait
? et combien sont ceux qui en apparente bonne santé ont un corps gravement malade en profondeur en état d'épuisement total (surmenage ) à qui la grippette a pu etre fatale ?( manque de sommeil , de vitamines ,stress, repas déséquilibrés et j'en passe)
voilà , mais pas d'aggressivité s'il te plait, ne te met pas en colère , chacun fait comme il lui plait , les pro vaccination et les contres ne sont pas en guerre !chacun a son libre arbitre et fera selon son choix!

Guigui

Le vaccin est surtout destiné au professionnels de santé (medecin, infirmier, ...) afin de limiter la propagation de ce virus par cette catégorie professionnelle.

Les particuliers à risque doivent être vacciner. Ce sont les enfants, femmes enceintes, personnes ditent "a risque" c'est à dire avec des pathologies lourdes entrainant un risque de mort en cas de contamination avec le grippe A. Donc, les Asthmatiques, les cardiques, ....

de plus, il y a un interet économique . imagniez votre entreprise avec 50% des salariés en arrêt maladie pour grippe A ??? autant fermer l'entreprise maintenant !
et oui, il ne faut pas oublier que 1/3 de la population représentent 50% des actifs !

En ce qui me concerne, je suis asthmatique, quand je suis malade, il me faut 3 semaines pour récupérer. alors je suis pour le vaccins.
Le pic de contamination la grippe A ne serait pas encore arrivé. mais il n'y a pas d'estimation.

A+

eh oui!

10% de medecins vaccinés!!!..............on voit aux infos le 1 medecin se faire vacciner devant roselyne Bachelot tout sourire!!! pourquoi ne s'est elle pas fait vacciner devant la presse? elle a peur??????????????

Voici le lien d 'une vidéo

Voici le lien d 'une vidéo sur laquelle je suis tombé sur internet. Maintenant à chacun d'utiliser son cerveau.

http://www.youtube.com/watch?v=DpC8WnBr3F8

C'est sur que pour se faire

C'est sur que pour se faire manipuler de la sorte par les médias , on ne l'utilise pas trop ... son cerveau ! Il faut arreter de croire systématiquement à la théorie du complot , surtout quand la vie d'un grand nombre de personnes fragiles face au virus en dépend!

Les professionnels mais

Les professionnels mais aussi des responsables haut placé !
A mon avis au ministère de la santé, tous ne veulent pas se faire vacciner...
Bonne semaine à vous, Gael rédacteur pour le site symptomes.info

marre du vaccin

moi je dis pas de vaccin, lavez vous les mains! et utilisez un anti bactérien lampe berger!c'est tout!