Accord Kouchner Vatican reconnaissance diplômes Enseignement Supérieur Enseignement supérieur : Kouchner signe avec le Saint-Siège et s'assoit sur la laïcité vatican kouchner accord reconnaissance diplomes universites catholiques laicite 2904

Le 18 décembre, la France et le Vatican ont signé un accord sur la reconnaissance des grades et diplômes dans l’enseignement supérieur. C'est la fin du monopole de l'État dans l'attribution des diplômes de fac. Les syndicats s'insurgent, dans un silence médiatique assourdissant.

accord entre la france et le Vatican sur la reconnaissance des diplômes de l'Enseignement supérieur

Dans son discours de Latran du 20 décembre 2007, Nicolas Sarkozy jugeait "dommageable" que les diplômes des universités catholiques ne soient pas reconnus par l'État français. L'élocution de notre chanoine honoraire avait alors soulevé des volées de critiques. Mais le "dommage" est maintenant réparé. Dans un communiqué laconique, Bernard Kouchner précise urbi et orbi que "cet accord a pour objet de reconnaître la valeur des grades et des diplômes canoniques (théologie, philosophie, droit canonique) ou profanes délivrés par les établissements d’enseignement supérieur catholiques et reconnus par le Saint-Siège, et de faciliter les différents cursus universitaires".

Le choix du Vatican contre la Constitution...

Curieusement, La Croix précise que les discussions entre le ministère de l’enseignement supérieur et la Congrégation pour l’éducation catholique n’auraient porté que sur les diplômes canoniques. La question des disciplines profanes aurait, elle, été introduite directement lors de la négociation de l’accord entre le Quai d’Orsay et l’État du Vatican. Bernard Kouchner aurait-il court-circuité le ministère compétent pour faire un paquet cadeau à Saint-Nicolas ?

Cette reconnaissance est historique. En 1875, si la IIIe République avait proclamé la liberté de l’enseignement supérieur, elle avait très vite, dès 1880, à l’initiative de Paul Bert et Jules Ferry, réservé l’attribution des titres universitaires aux seules universités publiques. En 1984, le Conseil d’État avait en outre consacré le caractère constitutionnel du monopole d’État de l'attribution des grades universitaires. Mais finalement, que vaut la Constitution... devant Dieu ?

Flou canonique

"C’est sans doute une avancée, mais j’en ignore le contenu et la portée", déclare le Professeur Michel Quesnel, recteur de l’Université catholique de Lyon et président de l’Union des établissements d’enseignement supérieur catholique (Udesca). Le flou règne aussi sur la date d'application de cet accord. Jeudi 25, le Quai d’Orsay n’était pas en mesure de préciser si une ratification par voie parlementaire était requise.

Atteinte à la laïcité

Le Comité National d’Action Laïque (CNAL, regroupant les DDEN, la FCPE, La Ligue de l’Enseignement, le SE-UNSA et l’UNSA-Education) s'indigne et s'interroge : "Devons nous comprendre que l’onction du Pape Benoit XVI, accordée à des établissements catholiques en France, entraînerait automatiquement la reconnaissance par la République Française des diplômes délivrés par ces derniers ?" Ça ferait des économies...

Selon Ouest-France, l'Unsa éducation, de son côté, pose trois questions au gouvernement: "Le ministre des Affaires étrangères aurait-il compétence pour gérer l'enseignement supérieur ? Un État étranger peut-il désigner des établissements français en capacité de délivrer des diplômes français ? N'est-ce pas aussi une atteinte fondamentale à la laïcité de la République et de l'Université, seule habilitée jusqu'à présent à pouvoir délivrer les diplômes nationaux que sont les grades universitaires après avis du Conseil nationale de l'enseignement supérieur et de la recherche ?".

Inch Allah...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

seul le canard enchaîné en

seul le canard enchaîné en avait parlé jusque là (avec ouest france)...
bizarre, ce silence médiatique, non???

formidable, le grand chanoine...

merci

Encore un qui a tout compris...

Cet accord, c'est tout bêtement la reconnaissance par la France de la validité des diplomes délivrés par l'Etat du Vatican, et notamment ceux de ses universités. Un accord banal, comme la France en a avec de multiples pays !

Je ne vois pas où est l'atteinte à la laïcité ! Mais c'est vrai que dès qu'une soutane apparait, c'est la laïcité qu'on assassine !

Dare-dare

Il faudrait que vous avertissiez au plus vite Kouchner et le Vatican de cette révélation... Ils n'ont pas l'air au courant.

@micalement

tu m'étonnes cet accord est

tu m'étonnes cet accord est honteux, bientot on passera un doctorat devant un curé!!!!