Vers une confiscation généralisée des (gros) dépôts bancaires ?

Pour sauver les banques, tapons les branques ! L'expérience chypriote semble faire des émules en Europe... chez les banquiers

Crise bancaire : confiscation des comptes bancaires en Europe

La crise. C'est la crise ! Mais qu'on se rassure... Federico Ghizzoni, le dégé de la mégabanque Unicredit, détient la solution à tous nos maux (selon des propos rapportés par Bloomberg). Pour notre Robin des Bois des temps modernes, le renflouement de banques en faillite par le siphonage des dépôts bancaires des épargnants est "acceptable si cela devient une solution européenne" et "tant que les fonds de petits épargnants restent protégés" (la limite serait de 100.000 euros). L'Union européenne doit donc instaurer des règles identiques à ce qui a été fait à Chypre dans l'ensemble de ses Etats membres et, idéalement, ces règles devraient même être coordonnées au niveau mondial, a-t-il déclaré. Beau comme l'antique.

Un véritable marxisme bancaire

Et d'où lui vient cette idée géniale, à Federico Ghizzoni ? Il a simplement constaté qu'après la décision chypriote, les épargnants des différents pays n'avaient pas moufté plus que ça. "Vraiment, nous avons eu peur, nous avons commencé à surveiller quotidiennement le flux des dépôts dans les différents pays [...] Peut-être que je vais vous décevoir, mais en réalité, nous n'avons constaté aucune réaction de nos clients".

Alors... pourquoi se gêner ?!

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

excellente idée. ça

excellente idée. ça m'interpelle.

...ne me suis pas gêné....de retirer

A anonymous…cela m'a déjà interpellé, en 2007 donc bien avant le cas Chypre il m'est venu l'idée de liquider placements et comptes en banque, cela ne s'est pas fait sans mal…
Déjà à l'époque le crédit agricole de Bouzonville se croyait le maître du monde financier est ne tolérait pas que l'épargnant puisse disposer de son argent.
Le crédit agricole de Bouzonville (57320) a fait donner la maréchaussée le jour où cet épargnant (Bibi) est venu récupérer son fric et clore son compte.
La maréchaussée qui s'attendait à intervenir sur un hold-up se demandait pourquoi on lui avait fait parcourir 20 km…

De Jean-Luc LUMEN de FILSTROFF 57320

Taxation des dépots babcaires de plus de 100 000 €

Dites moi si je dis une anerie, admettons qu'une telle mondialisation de ponction à une auteur ou un % dont je ne connais pas pour ma part l'ampleur actuellement, et en considérant qu'il soit vrai que les épargnants touchés, se laissent ainsi amputer d'une petite part de leurs épargnes ou investissements sans broncher, semble-til comme cela est affirmé ici, qui cela servirait-il en fait ?
Selon moi cela ne servirait à rien d'autre que de renflouer et monétiser les banques qui verraient ainsi leur pouvoir grandir encore.
L'économie réelle n'en saurait sans doute rien car j'ai bien peur que ces sommes se verraient tout simplement accaparées par les banques qui partout souffrent surtout d'un manque de liquidités, pour assurer les crédits déjà existants, et completement insolvables, et rassurer les 'marchés' !
Un premier commentateur anonyme semblait se réjouir, à moins que ce ne soit ironique, d'une telle suggestion, je crains pour ma part que ce ne soit encore une tromperie magistrale.

L'idée se confirme, attention à 2014

Voilà que nos comptes bancaire sont de moins en moins sures, les états ont trouver leur solution contre la crise, il suffit de prendre notre argent :
https://fr.goldbroker.com/news/fmi-ue-bale-comptes-bancaires-plus-que-jamais-menaces-401.html