Film Gilles Perret film passionnant Walter retour en résistance Walter nous montre le chemin de la Résistance walter nous montre le chemin de la resistance 6461

Avec un budget sans doute inférieur à celui de la première seconde de Twilight, Gilles Perret, 40 ans, a fait un film passionnant. “Walter, retour en résistance”, qu’il est venu présenter hier soir au Caméo de Metz.

Gilles Perret a simplement filmé au quotidien son voisin Walter. Walter Bassan, 82 ans. Un personnage attachant dont la jeunesse et la pertinence du jugement sont étonnants. Résistant haut-savoyard qui distribuait des tracts à Annecy, il fut dénoncé, arrêté et déporté à Dachau à l’âge de 18 ans. Il y passera 11 mois, et en reviendra miraculeusement, contrairement à son frère et à la plupart des autres.


 [Lire l'article complet sur superno.com]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

résistance aussi aux compromis complices

Lubna AL-HUSSEIN, "Mobilisons-nous, agissons quotidiennement ! Il y a URGENCE, avant que ce ne soit trop tard.
Vous ne pourrez pas dire "Je ne savais pas… "

Ni putes ni soumises et la journaliste Lubna al-Hussein, fouettée au Soudan pour avoir porté un pantalon, signent une tribune conjointe pour dénoncer les violences faites aux femmes.
"Levons-nous pour toutes les femmes du monde, il y a URGENCE !

En 2010, la lutte contre les violences faites aux femmes sera la "cause nationale" en France. Elle sera une priorité dans notre pays.
Il serait bien sûr illusoire, de penser, d’espérer que dans douze mois, soit 365 jours plus aucune femme ne sera plus battue,violentée, violée ou brûlée dans ce pays. Mais saluons une telle initiative qui intervient au moment où nous assistons à une nette régression de la condition des femmes en France, comme dans d’autres pays du monde.
La situation des femmes en France n’est pas comparable avec ce qu’elles subissent au Soudan.
En France, des lois garantissent-théoriquement- l’égalité des hommes et des femmes. Alors qu’au Soudan, les femmes sont victimes de la loi. Une loi inique, qui se prétend la charia, qui en fait est forgée par des individus exploitant la religion pour asservir la société." ...

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/opinions/tribunes/20091210.OBS0283/levonsnous_pour_toutes_les_femmes_du_monde.html