Ondes Wifi Spermatozoïdes sperme WIFI / GSM : Ces ondes qui vous grillent les spermatos wifi gsm ces ondes qui grillent les spermatos 8307

Vous êtes un homme. Vous surfez sur le Ouèbe, paisible, votre ordinateur délicatement posé sur les genoux, connecté en Wifi. Quelle liberté ! Vous vous sentez bien... Halte là, inconscient !!! Vos spermatozoïdes sont en train de souffrir le martyr ! Et vos héritiers aussi, peut-être...

Le Wifi, dangereux pour les spermatozoïdes

Les études sont plutôt rares sur le sujet. La dernière date de cet été. Des chercheurs argentins ont isolé quelques gouttes de sperme issues de personnes saines. Ils les ont ensuite placées sous un ordinateur portable connecté à Internet en Wifi. Résultat : les spermatos n'ont pas du tout apprécié la séquence ! A croire qu'on les aura forcer à lire LeFigaro.fr ? Après quatre heures d'incubation, une grande partie des spermatozoïdes était touchée. Pas morts, mais affectés dans leur mobilité. "La fraction exposée à des radiations a connu une augmentation significative du nombre de brins ADN endommagés" conclut Conrado Avendano, responsable de l'étude.

De la flagellation du flagelle...

Ce n'est pas la première fois que des scientifiques arrivent à une telle conclusion. En 2008, des chercheurs indiens et américains ont détecté une baisse de la fertilité proportionnelle à l'utilisation du GSM. En 2009, une équipe australienne rapportait qu'après 16 heures d'exposition aux ondes de téléphones mobiles, les dégâts sur le sperme étaient irrémédiables. Et plusieurs autres études récentes vont dans le même sens.

Quant aux conséquences réelles : fertilité en berne, risque de fausse couche accru, cancer infantile, désordre neurologique ou hormonal (pour les descendants) sont en première ligne. Le bonheur, c'est simple comme un coup de fil...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Hé oui !

Ca fait à peu près 6 ans que je me suis aperçu que je n'étais qu'à 1/4 de la capacité normale d'avoir des mômes ...

Après 10 ans d'utilisation d'un téléphone sans fil, 8 à 10 heure par jour travaillé,
dans la poche avant du jean quand il n'était pas en communication.

L'endocrino croyait que c'était le GSM, mais je pense pas puisqu'ils on toujours été dans ma poche de chemise...
Tiens d'ailleurs, j'ai été voir l'endocrino parce que j'avais un sein qui poussait.

Heureusement j’avais fait des mômes avant.

S.

Mais

les spermatozoides sont fabriques "a la demande", c'est a dire qu'ils ne sont produits que lors de l'orgasme. Il n'y a pas de stock de spermatozoides dans les testicules.
Il serait donc + judicieux d'avoir une etude mesurant l'impact sur la fertilite en fonction des habitudes de vie.

Cordialement,
DDL

Bonsoir, Spermato-on-demand

Bonsoir,

Spermato-on-demand : vous êtes sûr de ne pas confondre avec autre chose ? 100 millions de spermatos (par ml de sperme) produits en quelques secondes, ça fait beaucoup !

Par contre, vous avez raison, il n'y a pas de stock de spermatozoïdes dans les testicules : c'est dans l'épididyme.

Quant à l'étude mesurant l'impact sur la fertilité en fonction des habitudes de vie : ça existe, de-ci de-là. Il y a deux tendances :

- Une variabilité (très volatile) en fonction des modes de vie individuels : alcool, tabac, pesticides, stress, médicaments...

- Une variabilité globale, bien plus inquiétante : le nombre de spermatozoïdes par ml de sperme a été divisé par deux en 50 ans environ, dans les pays riches. Et la tendance s'accélère.

Lire : http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9l%C3%A9tion_de_la_spermatogen%C3%A8se

@micalement

Oh moi je suis tranquille je

Oh moi je suis tranquille je ne surf jamais les couilles sur le clavier du macBook

Comment faire ?

Face à tout cela, le bon sens voudrait qu'on applique le principe de précaution.

Mais comment peut-on faire si l'on ne souhaite plus être exposé aux ondes Wi-fi ? Au travail, je suis toute la journée dans un environnement Wi-fi. D'autre part, j'habite en Centre Ville et capte une dizaine de réseaux dans mon appartement ! Enfin, idiot que je suis, j'ai pris il y a 3 mois (je revenais de l'étranger et n'étais pas trop au fait des dangers potentiels), la wi-fi portable d'Orange (qui d'ailleurs marche très mal), si bien que j'ai aussi la Wi-fi chez moi...
J'aurais plusieurs questions, à voir si certains ont les réponses:

1) "Où" réside le danger de la Wi-fi ? Dans "l'air" ? A proximité du récepteur de l'ordi ? A proximité de la source ? Comment faire pour atténuer les expositions ?

2)Peut-on résilier un contrat Orange (de deux ans) au nom du principe de précaution ?

3) Y-a-t-il d'autres personnes qui ont cette p... de Wi fi d'orange et qui ont une tchnique (en particulier le petit cordon qu'ils fournissenet et qui relie le boitier à l'ordi permet-il de ne pas être exposé aux ondes ? )

(C'est qu'en plus avec mon amie on galère à faire un enfant depuis assez longtemps et j'avoue que je serais assez vénère si cela devait être dû à des facteurs de ce type "qui ne dépendent pas de nous" comme dirait l'autre.)

Cordialement et merci beaucoup pour ce site; bravo pour votre travail.

Wi-Fi = 2, 4 GHz

Le WiFi fonctionne sur la bande des 2,4 Gigahertz soit la même fréquence que les fours à micro-ondes.
Pourquoi cette fréquence ?
Parce que c'est celle qui permet de "secouer" au mieux les atomes de flotte dont nous sommes constitués à 70 ou 80 % de la masse corporelle.
Les puissances développées sont certes de 750 à 1000 watts pour la cage de cuisson d'un four à micro-ondes contre quelques centaines de milli-watts pour une borne wi-fi domestique, mais si l'homéopathie fonctionne pourquoi en serait-il autrement sur ce même principe d'agent actif à dose infinitésimale ?