Yahoo facture 60$ 40$ 20$ données personnelles police américaine Yahoo balance votre vie privée pour 60 dollars yahoo balance votre vie privee pour 60 6438

Pour 60 dollars, t'as plus rien... sauf chez Yahoo qui offre, contre cette somme, l'intégralité des données personnelles de ses utilisateurs aux services du gouvernement américain. Noël avant l'heure...

Yahoo vend votre vie privée pour 60 dollars

Malgré les efforts déployés par Yahoo pour l'en empêcher, le site Internet Cryptome a publié mercredi 2 décembre le guide du parfait petit espion policier édité par la troisième firme Internet du monde (après Google et Facebook). Yahoo a refusé de confirmer l'authenticité du document, daté de décembre 2008, tout en lançant un recours contre Cryptome pour... violation du droit d'auteur. Le géant du Web a affirmé craindre que ce guide soit utilisé pour lui "faire honte" et "choquer" ses utilisateurs. On se demande bien pourquoi...

Big Brother affamé de données personnelles, Yahoo lui présente le menu

Le document intitulé "Guide de conformité pour l'application des lois" dévoile la méthode et la tarification pratiquées pour permettre aux agents gouvernementaux d'accéder aux données personnelles des utilisateurs de Yahoo. Pour 20$, la société offre les informations de base de votre profil (nom, adresse...). Pour 30-40$, elle fournira le contenu de votre compte, y compris les emails. Et pour 60$, c'est la totale : tous les détails de votre activité (emails, discussions Yahoo groups, photos Flickr, messagerie instantanée, recherche Internet...) seront livrés, soigneusement emballés dans un paquet cadeau. Yahoo n'est pas la seule société à coopérer de façon commerciale avec les autorités. En 2008, le gouvernement a fait 8 millions de demandes à la société Sprint-Nextel (troisième opérateur GSM des Etats-Unis) pour obtenir des informations de localisation géographique de ses clients.

Plus belle la vie

N'est-il pas en effet rassurant de se sentir espionné par la police, qui nous protège ainsi en temps réel des prédateurs pédophiles à tendance terroriste ? N'est-il pas sécurisant de savoir que notre moteur de recherche préféré stocke discrètement nos données personnelles et filtre nos recherches (Yahoo le fait en Chine) pour nous éviter de tomber nez-à-nez avec des contenus psychologiquement ou politiquement choquants ? N'est-il pas tranquillisant de savoir que la justice (lourde, souvent inefficace et laxiste, toujours en retard sur son temps) n'a pas son mot à dire dans cette affaire ? Et qu'une entreprise comme Yahoo fasse du profit sur les petits détails croustillants de notre vie privée, n'est-ce pas bon pour stimuler la reprise économique ? Alors, de quoi se plaint le peuple ? De violation du droit d'auteur, peut-être ?

Espionnage made in France

Ce qu'on pourrait éventuellement reprocher au gouvernement US, c'est son manque de savoir faire. Qu'il prenne exemple sur la France... Le mouchard Hadopi scrutera scrupuleusement tous les échanges Internet (voire plus) : forums, emails, messageries instantanées, logiciels bancaires, photos, vidéos et fichiers personnels. Et au frais du client, s'il vous plait ! Puisque ce sera à l'internaute de payer pour avoir le droit de se faire espionner. Le mouchard Loppsi, aussi, nous sera imposé, mais à l'insu de notre plein gré, cette fois. Et il aura le droit de faire ce qu'il veut sur notre ordinateur, celui-là. Du piratage pur et simple, donc gratos.

Vraiment aucun sens du commerce... ces apprentis espions yankee !

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

quelles pourritures !

merci pour l info, à faire circuler largement, tant qu on le peut et il est evident qu on ne le pourra pas bien longtemps, hadopillés et loppsciés de la liberté d'information et d expression que nous serons bientot.

ça aussi est à faire circuler

"L'ACTA : lettre ouverte contre une "menace globale pour les libertés"

Une dizaine d'organisations dans le monde parmi lesquelles les puissantes Consumers International, Electronic Frountier Foundation (EFF) et Free Software Foundation (FSF) ont signé une lettre ouverte commune pour demander la transparence dans la négociation du traité ACTA sur la contrefaçon, et le respect des droits et libertés fondamentaux." ...

http://www.numerama.com/magazine/14681-l-acta-lettre-ouverte-contre-une-menace-globale-pour-les-libertes.html