Surprise indemnités salariés arrêts maladie Economie espérée 220 400 millions euros Le montant des indemnités d'arrêt maladie baisse de 7% baisse de 7 pourcents indemnites arret maladie 11232

Surprise ! Les indemnités dûes aux salariés en cas d'arrêts maladie vont baisser. Economie espérée : entre 220 et 400 millions d'euros. Il n'y a pas de petits profits...

Sécurité sociale - baisse indemnités journalières

Le gouvernement a concocté une belle surprise aux salariés, à l'occasion du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2012, dévoilé hier. Le calcul des indemnités en cas d'arrêt maladie va être modifié : il passera de 50% du salaire brut à 60% du salaire net.

Un salarié gagnant 1528 € brut mensuels (salaire médian) verra donc son indemnité journalière passer de 36,4 € à 33,6 €, en baisse de 7,7%. Concernant les accidents du travail et les maladies professionnelles, la baisse sera moindre. Pas de quoi en faire une maladie... Quoi que. Faut-il rappeler qu'en 2008, près de 9 millions de Français se sont privés de soins par manque d'argent ? Que 23% des salariés ne bénéficient d'aucun complément de la part de leur entreprise et que 5 millions de Français n'ont pas les moyens de se payer une mutuelle ?

Les syndicats fulminent : « Cette mesure va toucher les salariés les moins favorisés, pour lesquels l'entreprise ne compense pas la perte de salaire, et elle va accroître le coût des contrats de prévoyance pour les autres », a déclaré Danièle Karniewicz, de la Confédération générale des cadres.

Non seulement l'Etat économisera entre 220 et 400 millions d'euros (selon les projections) sur le dos des malades, déjà pliés en deux, mais en plus, ceux-ci rechigneront à consulter en cas de nouvelle maladie : Et hop, une nouvelle économie pour la Sécu. Ce qu'on appelle faire d'une pierre deux coups... de massue !

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :