Censure Internet Charte confiance Paquet Telecom L'Internet de demain, ou le retour au Minitel... chinois l internet de demain ou le retour au minitel chinois

Internet, une puissante invention. Courriels, sites web, messageries instantanées, échanges de fichiers. Téléchargements sauvages, sites pédophiles... aussi. L'Homme a ses bons et ses mauvais côtés, et Internet s'en fait l'écho. DRM, Hadopi, paquet télécom, charte Internet... L'avenir de la toile est sombre, très sombre. Sous prétexte de lutter contre les pires dérives, la question est aujourd'hui posée : et si la Chine avait raison ?

Dans quelques mois, ou quelques années, une campagne de propagande gouvernementale nous en informera sur toutes les chaînes, aux heures de grande écoute : "l'Internet nouveau est arrivé. Un Internet sécurisé, moral et totalement légal". Au vu des avancées législatives actuelles, le réveil risque d'être rude... si réveil il y a.

libertés internet

Logiciels filtrés

Suite aux trois amendements récemment ajoutés au "Paquet télécom", chaque état membre de l'Union Européenne serait autorisé à définir les logiciels autorisés sur Internet. Benjamin Henrion, correspondant de la Fondation pour une infrastructure informationelle libre (FFII) à Bruxelles, parle d'un "Internet soviétique" bien que l'adjectif "chinois" est plus adapté. Aujourd'hui, faut-il le rappeler, l'écrasante majorité des logiciels se connectent à Internet pour une raison ou une autre. Et ces amendements constitueraient ni plus ni moins qu'un contrôle absolu du gouvernement sur l'ordinateur du consommateur informatique. C'est un choix...

Comme celui qui possède un champs ne peut y semer que des plantes autorisées, celui qui possède un ordinateur devra s'assurer qu'un logiciel est autorisé avant de l'utiliser. Et sous prétexte que des risques existent globalement pour la sécurité des consommateurs, les pires dérives se produiront, comme elles se produisent déjà au niveau agro-alimentaire : voir l'histoire de l'association Kokopelli, qui a tenté de conserver et de développer des espèces anciennes de semences naturelles, afin de les distribuer gracieusement aux paysans les plus pauvres de ce monde. Raté ! Pour l'Etat français, les semences qui ont nourri nos grands-parents sont devenues illégales et dangereuses... car non répertoriées au cahier officiel. De la même façon, des logiciels non inscrits, bien qu'inoffensifs, seront donc interdits. Par exemple les gratuiciels, sous prétexte qu'ils pervertissent le principe de libre concurrence, comme le plaident les représentants de firmes informatiques ? Un choix, juste un choix...

Internet amnésique et allergique

La "Charte de confiance en ligne" récemment divulguée par PC Impact, obligerait tous les acteurs d'Internet à s'autoréguler. Sans passer par une loi, et donc sans débat démocratique ni possiblité de vérification par le conseil d'Etat, les FAI et plateformes de blogs, notamment, seraient obligées d'interdire l'accès aux pages ouèbes non modifiées depuis trois mois ! A vue de souris, au minimum 80% du contenu actuellement disponible serait supprimé, et encore... Plusieurs spécialistes visiblement terrifiés évoquent des chiffres supérieurs à 95%.

Autre trouvaille, parmi tant d'autres, les fournisseurs d'accès, de plateformes et de contenus, seront tenus de mettre en place des outils de détection automatique de dérives, dont les critères restent incroyablement flous. A voir comment le délit d'outrage à agents dépositaires de l'autorité est aujourd'hui utilisé à outrance, cet article pourraît facilement être considéré comme un "outrage à l'autorité", et ce site ("Les mots ont un sens") rendu inaccessible ad vitam eternam. Car la simple volonté, même non motivée, d'un agent quelconque "représentant l'autorité", suffirait à obliger le FAI ou l'hébergeur à supprimer l'accès à un contenu. Génial ! La charte ne précise pas si le bagne sera rétabli pour les importuns.

Il ne s'agit malheureusement pas d'une interprétation catastrophiste ou de projections orwelliennes, il s'agit bien de la réalité...  Les amendements au "Paquet Telecom" ont été déposés, la Charte "confiance en ligne" a été présentée aux FAI, mais malgré les pressions de Michèle Alliot-Marie, ceux-ci ont refusé de la signer en l'état. Tout devait se jouer cet été mais devant les réticences de quelques uns, la validation des textes a été repoussée en septembre. C'est demain.

Ajout, 10h50 : Voir aussi l'incroyable histoire du site http://93sang30.com/. Ce site, peu subversif mais très peu apprécié par les "autorités", a été suspendu sur simple demande d'un maire socialiste, de façon totalement illégale. Alors si, dans peu de temps, la loi le permet, le nombre de blogs ou autres sites d'information alternatifs à être suspendus ne manquera pas d'exploser !

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Oui mais, ...

Je suis assez d'accord sur la tentative de prise de contrôle du web par le pouvoir. Toutefois, de par sa nature même, le web ne peut être entièrement contrôlé et il y aura toujours la possibilité de passer outre les restrictions. La figure du hacker risque d'être de plus en plus populaire ...

Effectivement...

Mais là, il s'agit tout de même d'un contrôle à la source, par le FAI... Des réseaux pourront se mettre en place, comme le réseau TOR par exemple, mais il n'empêche que l'internaute se place dans l'illégalité... Idem pour l'éditeur (blogueur par exemple) qui verra son site suspendu, il faudra qu'il fasse héberger son site à l'étranger, encore illégal...

Ça en fait des illégalités !

Voir aussi l'incroyable histoire du site http://93sang30.com/ qui a été suspendu illégalement sur simple demande d'un maire... PS ! Alors si une "autorité" arrive à faire suspendre un site anodin sur simple demande, totalement illégale, qui peut dire que ça ne sera pas généralisé dans l'avenir, vu que ce sera autorisé... ?

Internet chinois

Complètement d'accord. De tous temps la liberté, et surtout la liberté d'expression, a été bafouée, chassée, exterminée. Et de tous temps, la Résistance s'est opérée. C'est ainsi, c'est dans la Nature Humaine. Pouvoir-Contre-pouvoir. Internet évoluera, certes, et peut-être dans le mauvais sens, mais des petits malins sauront toujours utiliser de nouvelles technologies, ou peut-être revenir à d'anciennes... Parce que les lois ne sont-elles pas faites pour être transgressées ?

Tout à fait d'accord sur la

Tout à fait d'accord sur la tonalité générale de l'article.
C'est d'ailleurs pour cela que j'ai ouvert un blog http://panopticonparadise.blogspot.com/

Je pense que tout le monde est tellement persuadé que le numérique est incontrôlable grâce à la figure mythique des hackers qu'on laisse le loup gober le poulailler.

Mais quand on contrôlera à la source, il y a combien de hackers dans le monde qui pourront et oseront encore s'exprimer ?

l'un des buts fondamentaux

l'un des buts fondamentaux d'un hacker, est de passer les limites.
si ils veulent controler, ca genera la plupart des gens qui deviendront dependants de certains logiciels, mais ca ne genera pas les hackers qui trouveront toujours des possibilites de contourner le systeme.

Liens 93sang30

Sur l'affaire 93sang30, les liens pointent vers un blog vide.

Par contre, le blog continue, hébergé par 20 minutes, ici:
http://93sang30.20minutes-blogs.fr/

Et ce site a fait une mise au point ici:
http://www.internetsansfrontieres.com/2008/07/chasse-au-blogs-a-noisy-le-sec/

Blogs dans le collimateur du parlement européen

Et ajoutons que le parlement européen, où bat avec Bruxelles le coeur de cet affreux Système, projette de réglementer sévérement les blogs...

==> cf ici : http://www.levraidebat.com/article-20664396.html

A diffuser !