Sarkozy pouvoir achat Insee fréquentable statistiques Sarkozy et le pouvoir d'achat : les "fariboles" de l'Insee, "c'est pas rien !" sarkozy pouvoir d achat fariboles statistiques insee 6698

En novembre 2007, l'Insee annonçait une hausse du pouvoir d'achat : des "fariboles" que s'empressait alors de dénoncer Nicolas Sarkozy. En 2010, l'Insee annonce une nouvelle hausse du pouvoir d'achat : Et Sarkozy s'auto-congratule. Vous suivez ?

Napakatbra

"Je veux être le président de l'augmentation du pouvoir d'achat"... lançait à la sauvette Nicolas Sarkozy, en janvier 2007, lors du lancement de la campagne présidentielle. La phrase a tellement marqué l'opinion qu'il en a fait son cheval de bataille. Jusqu'à vitupérer les "fariboles" de l'Insee...

Extrait de l'interview de Nicolas Sarkozy du 29 novembre 2007 :

- Sarkozy : "Les gens qui font leurs courses voient parfaitement que la vie a augmenté beaucoup plus vite que n'augmentent leurs revenus..."
- PPDA : "L'Insee leur dit le contraire."
- Sarkozy : "C'est la raison pour laquelle je demande qu'on crée un indice du pouvoir d'achat qui corresponde enfin à la vie quotidienne des Français (...) pour que les Français aient le sentiment qu'on ne se moque pas d'eux (...) et non pas qu'on leur raconte des fariboles."

Et l'Insee redevint fréquentable...

Mais Nicolas Sarkozy a changé. Qu'on se le dise. Mercredi dernier, lors de ses voeux aux forces économiques, il a tenu un discours auto-congratulatoire à la limite de la jubilation. Et que croyez-vous qu'il arrivât ? Le chef de l'Etat a tonitrué sa réconciliation avec les "statistiques" de l'Insee : "Malgré la crise, en 2009, le pouvoir d'achat a continué à progresser. C'est pas moi qui le dis, ce sont les statistiques qui le disent. C'est pas rien !" a-t-il déclaré devant une salle visiblement conquise...

Moralité. La statistique, c'est comme le string (de plage) : c'est quand on a le plus à cacher qu'on l'enfile...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Mais non voyons

C'est l'INSEE qui a changée, grace à la volonté de Nicolas, et pas ce dernier!

Ah bon ?

Vous pouvez nous dire ce qu'il a changé à l'INSEE ?

Je pense plutôt qu'il utilise à outrance toutes les vieille ficelles, si la statistique va dans son sens c'est grâce à son action, mais si les chiffres sont "mauvais" c'est de la faute du mode de calcul de l'INSEE !

C'était de l'humour, je

C'était de l'humour, je pense.

Rien n'a changé à part....le panier de la ménagère

Ce ne sont ni l'INSEE, ni N. Sarkozy qui ont changé, hélas ! Ce qui a changé, c'est le contenu du panier de la ménagère pris pour référence pour calculer la fluctuation du pouvoir d'achat.
De cette façon, on n'a plus vraiment moyen de comparer avec "avant".

Non changement

Euh, je ne sais pas si avez bien suivi, mais le message n'a pas changé. Dans les deux cas, l'INSEE dit exactement la même chose!
Ce que souligne l'auteur ici, c'est qu'avant son accession au pouvoir, les stats ne sont pas fiables car ne reflètent pas la réalité, et que donc... ceux qui sont au pouvoir n'ont aucun mérite (je veux devenir Khalife à la place du Khalife!), alors que quand les mêmes statistiques parlent de son action à lui, le même message est prétexte pour l'auto-félicitation!

INSEE

Institut Nicolas Sarkozy En Elysée.
Fondation TOTALEMENT indépendante du pouvoir.

et 2008 et 2009?

L'INSEE dit que le pouvoir d'achat va augmenter en 2010, c'est à dire cette année qui ne fait que commencer, ce n'est qu'un pronostic. Qu'en est-il des baisses de 2008 et de 2009? Passées sous silences, oubliées, effacées? Sarko n'a pas de quoi se congratuler pour quelque chose qui n'a pas encore eu lieu. C'est un peu comme si Obama se congratulait d'avoir eu le Nobel avant de gouverner.

Ce qui a changé

Ce qui a changé ce sont les calculs de l'INSEE
il s'agit du "revenu disponible brut par unité de consommation" soit l'indicateur qui se rapproche le plus du ressenti de la population. qui n'existait pas en 2007.

ce qui reprend bien ce qu'avait dit Sarkozy :
- Sarkozy : "C'est la raison pour laquelle je demande qu'on crée un indice du pouvoir d'achat qui corresponde enfin à la vie quotidienne des Français (...)