mauvaises herbes résistent Roundup OGM : Les faucheurs au secours des agriculteurs américains ! ogm faucheurs au secours agriculteurs americains mauvaises herbes 4229

José Bové et sa horde de faucheurs volontaires accueillis aux Etats-Unis comme des héros ? Pas si loin de la réalité. Les cultivateurs de coton et de soja OGM des Etats du Sud sont confrontés à des mauvaises herbes "nouvelle génération" qui résistent aux pesticides. Seule solution : le désherbage manuel. Aïe...

OGM : les mauvaises herbes s'en mêlent

Des mauvaises herbes d'un nouveau genre se répandent à grande vitesse, dans le sud des Etats-Unis. Et ce, malgré les tonnes de Roundup régulièrement déversées - par avion la plupart du temps - dans les champs de coton et de soja OGM. Six Etats sont principalement concernés : la Géorgie, la Caroline du Sud, la Caroline du Nord, l'Arkansas, le Tennessee et le Missouri subissent de plein fouet la fronde de ces "superweeds".

Universitaires et agriculteurs tirent la sonnette d'alarme

Selon les spécialistes, la raison de cette évolution tient dans l'utilisation massive des OGM résistants au pesticide Roundup : 90% des cultures, selon Monsanto. Les gènes de résistance se sont-ils recombinés avec des plantes sauvages, comme le craignent les spécialistes depuis des années ? Oui, selon le professeur Andrew Lowe, de l'Université du Centre australien pour la biologie de l'évolution et la diversité biologique, qui constate le même problème en Australie. Conclusion identique pour un groupe de scientifiques du Centre for Ecology and Hydrology britannique. En Géorgie, 50 000 hectares sont infestés, selon Stanley Culpepper, spécialiste des mauvaises herbes à l'université de Géorgie. "Les agriculteurs réalisent que la menace est très sérieuse. Pendant deux ans, on a cherché en vain à le leur faire comprendre" a-t-il déclaré.

Des coûts exorbitants de désherbage manuel

Monsanto préconise une solution miracle : mélanger le maximum de pesticides différents, y compris des produits comme le "2,4-D", ingrédient de l'Agent orange utilisé par l'armée américaine au Vietnam et qui a fait des ravages sanitaires. Ce dernier est d'ailleurs interdit au Danemark, en Norvège et en Suède. Mais cette solution n'a guère convaincu les professionnels.

Du coup, la seule solution qui s'offre à eux est de désherber... à la main. À l'ancienne. Et cela coûte excessivement cher. D'autant que certains champs sont tellement envahis qu'ils sont purement et simplement abandonnés par leurs propriétaires. L'amarante est un véritable fléau. Totalement incontrôlable. Capable de produire 10 000 graines en une seule fournée, elle résiste à la sécheresse et peut atteindre trois mètres de hauteur, étouffant littéralement les cultures.

Les coûts des semences et des engrais ont augmenté de 40% entre 2003 et 2007. Les agriculteurs touchés par ce nouveau problème envisagent dorénavant de renoncer aux OGM. Si Monsanto est toujours intouchable, aux Etats-Unis, et que la technologie génétique n'est pas formellement remise en cause, les agriculteurs "ont commencé à se rebeller contre les coûts élevés" affirme encore Alan Rowland, producteur de graines de soja, qui voit maintenant les commandes de semences traditionnelles affluer, au détriment des OGM.

Monsanto au courant dès 2001

Selon la Soil Association, une association anti-OGM britannique, Monsanto connaissait la menace des "superweeds" dès 2001, puisque la firme avait fait breveter la technique de mélanger de l'herbicide Roundup avec d'autres pesticides qui ciblent des plantes résistantes au Roundup. "Ce brevet va permettre à l'entreprise de profiter d'un problème que ses produits ont créé à l'origine" affirme un rapport de la Soil Association publié en 2002.

Si même les agriculteurs américains s'y mettent...

(Sources : france24.com, independentweekly.com.au, ceh.ac.uk, soilassociation.org)

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

ce qu il faut c est commencer par desherber Monsanto

au "2,4-D" en perfusions.

et ce n'est qu'un début

Je souhaite aussi la ruine de tous les industriels qui utilisent des produits OGM. Ces gens là pensent être propriétaires de la terre mais l'auront géré avec une telle irrwesponsabilité que je me réjouis de les savoir ruinés par Monsanto.

Les semenciers

lES AGRICULTEURS peuvent toujours essayer de retourner aux semences traditionnelles, malheureusement il restera assez d'OGM qui se mélangera aux graines sans OGM pour se faire traîner en justice par Monsanto et se voir saisir la récolte.

Il n'y aura pas de retour en arrière sans l'engagement de frais énormes pour compenser Monsanto. La loi
( Dieu nous en préserve encore en France) dans les trois Amérique est du coté du Semencier qui peut réclamer des dommages et intérêts pour rupture de contrat :
Les céréaliers Américains se sont engagé à ne jamais réutiliser les graines issues des récoltes OGM. Il suffit de quelques traces OGM dans la nouvelle récolte pour que celle-ci soit considérée résultante d'une semence brevetée.

bien fait

A force d'avoir les yeux plus gros que le ventre voilà ce qui arrive.
Ca fait longtemps que Monsanto ne devrait plus exister de par le monopole qu'elle pratique et les obligations qu'elle impose à ceux qui ne veulent pas d'OGM.
Le capitalisme a fait son temps et il est temps de prendre les choses en main.

Décorera-t-on José Bové ?

Et les milliers d'anonymes qui l'on aidé à fauché...
Les millions d'anonymes qui lui ont apporté le soutiens populaires (dont je suis) qui lui ont permis de tenir face aux puissants...
Seront-ils décoré pour avoir sauvé la france de ce désastre ??

en sarkosye, les empecheurs de faire des affaires en rond

sont collés en prison.

Pour la médaille, il faudra attendre que la France soit guérie de sa lèpre actuelle.

mort aux organismes matugènes et transgènes d'origine humaine

et que ca s'amplifie ... dans la douleur et le sang ....Une autre raison, massive et issue d'un paradigme alternatif, deviendra dominant et s'imposera...