agriculture Bio meilleure santé étude scientifique britannique Quand l'agriculture bio tique avantages agriculture bio agriculture conventionnelle 5146

Recherche polémique désespérément. L'alimentation bio ne serait pas meilleure pour la santé. Si c'est la science qui le dit...

Les mots

Horreur, malheur. Suite à la publication d'une étude britannique commanditée par la Food Standards Agency (FSA), l'agence britannique des normes alimentaires, le petit monde de la presse s'est fait une frayeur : et si l'agriculture bio n'était pas meilleure pour la santé que l'agriculture conventionnelle ? On nous aurait menti ?! Et c'est Le Figaro qui a dégainé le premier... "Coup dur pour les adeptes de la nourriture estampillée bio !" déclare le journal, sans l'ombre d'un doute.

Le bio, sans intérêt et trop cher...

S'appuyant sur 162 études scientifiques publiées sur le sujet au cours des 50 dernières années, les conclusions du rapport sont implacables. "Du point de vue de la nutrition, il n'y a actuellement aucun élément en faveur du choix de produits bio plutôt que d'aliments produits de manière conventionnelle", a déclaré Alan Dangour, l'un des auteurs du rapport. Et Le Figaro de conclure : "Reste à savoir si les consommateurs vont continuer à payer en moyenne 25 % plus cher (mais parfois beaucoup plus) des produits qui n'apportent pas un plus évident en matière de santé. Et qui n'ont pas forcément meilleur goût". Fulgurant.

Le mythe de la nourriture moléculaire

Et d'une, se limiter à la composition de base (vitamine C, magnésium, calcium) d'un produit pour évaluer ses avantages est absurde. Un peu comme si l'on cherchait à calculer le QI d'un politicien en fonction de sa taille... De plus, concernant les qualités nutritionnelles, l'étude n'a pas jugé utile d'aborder les sujets qui fâchent, les teneurs en résidus de pesticides en particulier. Pas plus d'information sur les méthodes de production. Mais finalement, qu'importe que les nappes phréatiques ou les sols s'appauvrissent tous les ans un peu plus, puisque la teneur en vitamine C des patates est bonne ?

Cahier des charges

Et de deux, l'agriculture biologique n'a jamais prétendu être meilleure pour la santé. Elle ne se donne aucune obligation de résultat, seulement une obligation de moyens. En d'autres termes, elle respecte l'environnement, notamment en gérant au mieux le recours aux intrants (pesticides, engrais). De fait, d'un point de vue global, elle ne peut-être que profitable (microbiologie des sols, qualité de l'eau, biodiversité...), à moins de considérer que les pesticides et autres engrais synthétiques ne soient pas nocifs... si, si, certains y croient encore.

Bref, il y a du encore du boulot... A suivre.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Bon point de vue sur la

Bon point de vue sur la question sur Slate :
http://www.slate.fr/story/9109/menace-sur-lindustrie-du-bio.
Il faut comparer ce qui est comparable...

Quelle honte

Honte au figaro et à quiconque croirait ce genre d'article.

Le rédacteur de cet article du figaro utilise ici un raccourcis soit par stupidité soit par malhonneteté.

Le point de vue des étude scientifiques : du point de vue de la nutrition, il n'y a actuellement aucun élément en faveur du choix de produits bio plutôt que d'aliments produits de manière conventionnelle...

et L'interpretation du figaro : des produits qui n'apportent pas un plus évident en matière de santé.

Le raccourcis est ici : nutrition et santé.
C'est un fait, les nutriments sont les mêmes entre une pomme bio et une pomme industrielle, donc d'un point de vue de la nutrition, rien à dire.
Par contre, des élements supplémentaires sont à prendre en compte pour la pomme industrielle : les pesticides. Et d'un point de vue de la santé, il a déjà été prouvé qu'il peuvent produire des cancers et autres maladies....
Sur le coup, le figaro me donne envie de vomir!!!!

Comme tu dis, il y encore du

Comme tu dis, il y encore du boulot. Surtout face à cette malhonnêté intellectuelle qui consiste à ne pas prendre la bio globalement. C'est sûr avec la récupération par la grande distribution et les pubs débiles qu'elle distille, les nouveaux clients pensent d'abord à leur nombril et cherche l'élixir de Jouvence. La planète, la cohérence, le projet social... rien à battre. Les lobbies ont bien préparé le terrain jusqu'à arriver (pour commencer) à une tolérance de 0.9% d'ogm dans le bio. On n'a pas fini d'en baver alors quand j'entends parler de "dictature du bio" je ris "jaune". Pendant ce temps, on nous pond de nouvelles autorisations pour des produits de multinationales juges et parties.
Anne http://boucheaoreille77.canalblog.com/

C'est la mode d'attaquer le changement

Ici sous pretexte que c'est "vrai" pour le mouton, alors on extrapole a tout ce qui peut etre consommé localement: http://www.forbes.com/forbes/2009/0803/opinions-energy-locavores-on-my-mind.html
On dirait que certains tentent de defendre leur steak...

Alimentation Bio

Alors allons tous nous taper la cloche chez Monsanto. C'est tellement meilleur avec une bonne dose d'OGM et surtout de pesticides aussi divers que variés pour agrémenter les produits bio insipides ..........