amendement PNPP purins orties consoude fougères prêle Roundup  Le purin d'orties dans les choux... le purin d orties dans les choux 7998

L'amendement sur les "préparations naturelles peu préoccupantes" (PNPP) a été définitivement rejeté cet été. Exit les purins d'orties, de consoudes, de fougères et de prêles... Vive le Roundup !

Amendement PNPP : le purin d'ortie interdit

L'histoire commence il y a cinq ans. Suite au vote de la loi d'orientation agricole (LOA) de 2005, la commercialisation des phytosanitaires naturels était devenue hors-la-loi. Quelques mois plus tard, Eric Petiot se retrouvait menotté, et jeté dans un panier à salade. Ce dangereux horticulteur ultra-autonome avait en effet commis des livres aux titres aussi subversifs que "Les soins naturels aux arbres", dans lesquels il refilait ses bons tuyaux sur la confection de décoctions naturelles pour soigner ses carrés de légumes... Des recettes ancestrales qui font leurs preuves depuis que l'homme a découvert la binette.

Les remèdes de mémé hors-la-loi ? Scandale !

Devant l'émoi suscité dans la populace, sénateurs et députés votèrent dans l'urgence un amendement corrigeant la LOA afin d'autoriser la commercialisation des PNPP. Ouf ! Sauf que... près de trois ans plus tard, le décret publié par le gouvernement contredisait carrément les termes de la loi ! Et les PNPP devaient faire l'objet des mêmes procédures que les produits synthétiques. En clair, il faudrait qu'un généreux bienfaiteur balance de l'oseille, entre 100 000 et 300 000 euros en études et paperasse, et qu'il attende trois ans avant d'être (éventuellement) autorisé à broyer de l'ortie... Procédure renouvelable tous les dix ans. En pure perte puisque, les recettes appartenant au domaine public, elles ne sont pas brevetables. Totalement irréaliste !

La fin des haricots pour le purin d'orties...

Mais l'affaire n'était pas close pour autant. Cet été, quelques députés rebelles ont ramené leur fraise, et proposé un nouvel amendement. Voté. Ouf ! Sauf que... une semaine plus tard, les membres de la commission mixte paritaire l'ont tout simplement... jeté aux orties. En toute discrétion. Cette fois-ci, les carottes sont cuites. Le purin d'orties est vraiment trop dangereux. Sa commercialisation sera donc interdite. Vive le Roundup qui, lui, comme chacun sait, est totalement inoffensif, puisqu'il a reçu l'agrément des autorités !

... vive les OGM traités au Roundup !

Et l'on se prend à rêver... Si les produits naturels peuvent effectivement être dangereux pour la santé, pourquoi ne pas parer au plus urgent, à savoir ceux qui trouvent leur place quotidiennement dans nos assiettes ? Allez, zoup. On interdit les tomates du jardin, les concombres du potager, et tous ces appendices verdâtres aussi juteux que douteux. Et l'on ne conserve que ceux qui ont été dûment autorisés par nos très chères autorités politico-sanitaires. A savoir... les OGM.

Voir aussi le site de l'ASPRO-PNPP.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Moi, des orties, j'en mange

Moi, des orties, j'en mange presque toutes les semaines depuis 45 ans : soupes, salades ou infusion. Et je suis pas plus con qu'un autre. Enfin, je ne pense pas.

Y aurait-il dans l'assistance un retour d'expérience sur le roundup ?

Ananda

Nan, ils sont tous morts...

...empoisonnés.

C'est vraiment une sacré bande de cons qu'on à au dessus de nos têtes.

Ils n'auront pas profité

Ils n'auront pas profité des pots de vin ? Une sacrée bande cons... C clair. Mais en attendant, c nous les cons !

...

Je propose qu'on leur fasse consommer pendant quelques temps des soupes au Roundup. Après tout s'il est si peu dangereux, je ne pense pas que cela devrait leur poser de problèmes. J'ai besoin de voir pour le croire.
Je leur proposerait dès ce soir à tous nos chers députés...

bonne idée

J'adore cet humour, ca donne des idées! mais quel pouvoir nous reste t il en tant que citoyen pour interpeller nos élus?? il y en a vraiment marre, on fait de la place pour le BIO, mais les grands sont en train de s'accaparer ce marché... mais que faire???

Les orties

Moi je les utilise aussi , je les laisse pousser au jardin , pour les tomates , comme engrais .
Elles sont nos amies et je continuerai.
Au printemps à la première pousse je fais du potage avec .
Les goûts ne se discutent plus .
Je ne ferai aucune tentative au roundup .
J'ai cueilli mes dernières tomates dimanche 24.10.2010.

ORTIES ET ROUNDUP

Salut! Continue à consommer des orties, leurs bienfaits sont reconnus depuis des générations!
En ce qui concerne le ROUNDUP, je peux te dire que j'en bois pas, j'en mange pas...et je me porte très bien aussi!
MONSANTO : RIGOLOS !!!

Purin d'ortie, etc...

Purin de gouvernement à la solde des chimistes

Petit commerce

Comme quoi, vaut mieux vendre du toche que de l'ortie, on risque autant mais ça rapporte plus....

le purin d'ortie

Encore une preuve que la très grande majorité des députés est au service prioritairement, d'une poignée de gros actionnaires et de leur "technoscience". Ne doutons pas un seul instant que dans leur prochaine prose électorale, ils s'afficheront sur un fond vert.
Nous méritons mieux que ça.

Je propose de diffuser le + largement possible les bonnes vraies recettes,GRATUITES, des orties, signées les sorcières et sorciers réunis !!!
Mitch

Recette velouté à l'ortie

Voici le lien pour une de mes recettes à base d'ortie (du jardin), de rutabaga d'un petit producteur bio qui vend direct de ses champs, de laitue (du potager du voisin) et de basilic (graines bio kokopelli qui pousse dans ma véranda)

;)

http://www.750g.com/fiche_de_cuisine_complete.htm?recettes_id=83210

anne-FLEUR ( et oui c'est mon prénom ¨¨)

Hallucinant

On a du mal à croire à un tel constat de bêtise. C'en serait presque surréaliste et risible si cette affaire ne révélait pas la main-mise des grands groupes agro-chimiques sur l'agriculture sur laquelle ils ont réussi à imposer leur propre protectionnisme par le biais de procédures compliquées et couteuses qu'ils sont seuls à pouvoir se permettre de financer. Et tout cela avec la complicité des gouvernements bien sûr.

Petite faute...

entre 100 000 et 300 000 euros en études et paperasse, et qu'il attendRe trois ans avant

Oups, corrigé, merci

Oups, corrigé, merci

ben voyons...

Comme chacun sait, les flics n'ont que ça à faire, surveiller le purin d'ortie ^^
Les gens continueront à en faire chez eux et basta - d'autant que frais, il est également une protection bio contre les ravageurs, en plus d'un engrais, donc c'est pas toujours très malin de l'acheter ... d'ailleurs, question commercialisation, vu que maintenant on en trouve du le petit supermarché du coin jusqu'à l'hyper en passant par les spécialisés agricole et jardins, c'est un lobby qui va se cogner contre un autre :-), vont se bagarrer entre eux, et pendant ce temps-là les orties poussent tranquille ^^

Cultive ton jardin

Bien sûr qu'ils ne pourront pas nous empêcher d'en fabriquer (quoique...). Leur but, pour l'instant, est d'en empêcher la commercialisation, parce que ça augmenterait considérablement le nombre des utilisateurs, mais surtout parce que ça lui donnerait une VISIBILITÉ commerciale en dehors des milieux militants.

Tant qu'on reste entre nous à bricoler nos petites mixtures, ils s'en foutent, écolos-rigolos. Mais si des flacons avec des étiquettes colorées se mettent à apparaître dans les temples de la consommation, ça devient sérieux (de leur point de vue), c'est le début de la propagation de l'hérésie.