Prix Press Club humour politique 2008 2009 Borloo Sarkozy Les bêtes sont des êtres humains comme les autres (Sarkozy)... sarkozy les betes sont des etres humains comme les autres blague humour sarkozy

Si Borloo a reçu le "Prix Press Club, Humour et Politique 2008", Sarkozy n'est pas en reste... et on se demande bien ce qui l'empêchera d'être lauréat de ce mini-Goncourt politique pour l'année 2009, à part lui-même. Car les coquilles se bousculent, et les concurrents se font de plus en plus rares... Quelques exemples en vrac.

blague Sarkozy Mai 2008 : "Sur trois containers qui rentrent en France, il y en a deux qui rentrent par l'étranger. Es-ce que c’est normal ?" La faute d'orthographe est d'origine... et Lapalisse pourrait demander des droits d'auteur. Cette phrase venait conclure le fameux discours sur les grutiers aux 4000 heures. Si le mot "grutiers" a été discrètement remplacé par "grues" sur le site de l'Elysée, cette sentence y est encore.

humour blague sarkozy

blague Sarkozy Au sujet de son salaire, qui a spontanément bondit de +170% : "D'ailleurs, il n'y a aucune augmentation". Ceux qui ont essayé de demander à leur boss de multiplier leur salaire par 2,7 en arguant du fait qu'il ne s'agissait pas d'une "augmentation", et il y en a qui ont essayé... ils ont eu des problèmes !

humour Sarkozy "Casse-toi pauvre con !" Celle-là, personne ne l'a encore comprise, mais ça ne saurait tarder... espérons.

blague Sarkozy Juin 2008, Sarkozy est en visite à l'hôpital de Bourges. En conclusion de son discours, rapporte le Canard Enchaîné, il improvise et lâche : "On ne doit pas laisser mourir les gens comme des bêtes !... D'ailleurs, les bêtes sont des êtres humains." Et Sarkozy, trop bête ou trop humain ?

blague Sarkozy 5 juillet 2008, au congrès de l'UMP : "Désormais, quand il y a une grève, personne ne s'en aperçoit"... "Personne" appréciera l'humour.

Mais, pour l'heure, rendons à Borloo ce qui est aurait dû être à César, son prix Press Club de France de l'humour politique : "Sarkozy, c’est le seul qui a été obligé de passer par l’Elysée pour devenir Premier Ministre". Et 2008 fut manifestement un très bon cru, avec le prix spécial du Jury à Xavier Bertrand : "Le Parti socialiste est un parti sans leader. François Bayrou est un leader sans parti. Ils sont faits pour fusionner". Et soyons indulgents avec le Jury, Sarkozy a tout de même remporté le gros lot en 2005 pour "Je ne suis candidat à rien". On ne peut pas gagner à tous les coups !

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :