Le Figaro TF1 publié témoignages internautes flashés Hadopi LMOUS Hadopi : les témoignages censurés par TF1 et Le Figaro hadopi les temoignages censures par tf1 et le figaro 8796

Le Figaro et TF1 ont récemment publié (et moqué) quelques témoignages d'internautes flashés par l'Hadopi. Mais certains ont été censurés. LMOUS les a retrouvés et vous les livre, tels quels!

Témoignages Hadopi HUMOUR

Bien sûr, pour des raisons légales évidentes, et pour conserver l'anonymat des personnes incriminées, les noms de famille ont été coupés au montage.

 

Salut Étienne, c'est Nico. Alors, j'viens de recevoir un mail d'Okapi... d'Hodapi enfin bon, tu vois. Mais c'est quand même estrôrdinaire ! J'ai téléchargé plein d'films, j'dis pas l'contraire. C'était pour l'fils eu'd'Carlita, y veut jamais voir eu'l'même dessin animé plusieurs fois, alors t'imagines, si j'devais lui acheter un DVD à chaque fois ? Il faudrait encore que je triple mon salaire ! Ah ah ah, je blague... Mais bon, quand même !

Alors je te le demande Étienne, est-ce que tu trouves ça normal qu'un président de la ripoublique reçoive un mail d'avertissement comme un vulgaire voleur à l'étalage ? A quoi ça sert que j'ai piétiné la Constitution pour obtenir l'immunité totale et absolue, heinh... Si y en a que ça les démange de m'envoyer des mails comme ça, qu'ils s'étonnent pas après de se retrouver muté en Guyane ! Bon, Étienne, je compte sur toi pour faire passer le message.

PS : Pour le numéro du premier de l'an, n'oublie pas de me mettre en couverture avec Carla et de me faire un spécial-8 pages intérieures, comme on avait dit. Et tu pourras ensuite passer quand tu veux récupérer ta Légion d'honneur.

Nicolas S.

 

Bonjour Monsieur

Vous dites que ma connexion Internet a été utilisée pour pirater des "oeuvres culturelles". C'est complètement faux ! J'ai simplement téléchargé l'album de Carla Bruni. Et je vous rappelle aussi que la suce-dite avait publiquement déclaré : "J'ai grand plaisir à être téléportée, j'ai grand plaisir à être copiée, grand plaisir à être piratée, car au fond, quand on est piraté, c'est qu'on intéresse les gens". Alors oui, j'ai voulu faire plaisir à la première Drame de France. Et comme je ne pouvais pas la téléporter, à mon grand désespoir, je me suis résigné à la pirater. Est-ce un crime que de vouloir faire plaisir ? Je ne crois pas.

PS : j'ai écouté l'album, et je vous promets de ne plus recommencer !

Alain

 

Madame, Monsieur,

Je voudrais vous remercier. Avant, j'utilisais Emule. C'était lent, il me fallait au moins 2 jours pour télécharger un film. Et encore... Quand je téléchargeais des dessins animés pour mon fils, je tombais souvent sur des films porno. Et quand je voulais télécharger des films porno, je tombais sur des dessins animés ! Mais depuis que vous m'avez envoyé votre mail, je me suis renseigné, et j'ai découvert grâce à Thierry L'ermite (que vous connaissez bien puisque c'est le patron de la société qui collecte les adresses ip des pirates présumés) qu'il y avait d'autres moyens beaucoup plus rapides et "peut-être" même légaux. Maintenant, je peux télécharger plusieurs super films en moins d'une heure.

Encore merci.

Michel S.

 

Madame la présidente de la Haute Autorité anéfé pour la diffusion des oeuvres et évidemment la protection des droits sur Internet (pfff, je leur avais pourtant dit de faire plus court !),

Je ne comprends pas. Anéfé, j'ai pourtant installé le parefeu OpenOffice. Alors évidemment je vais installer celui de Word, et peut-être aussi, anéfé, celui de Tetris évidemment. Comme ça, je serai effectivement mieux protégée.

Sincères salutations.

Christine A.

 

Monsieur Hadeupi (désolé, c'est mon BlackBerry qui fait des fôtes d'heuretographe),

Je voulais vous remercié chaleureusement. En sécurisant l'Internet, vous préserver nos jeunes filles des grifes des pédophiles les plus ignobes, vous metter nos enfants à l'abris des terroristres et des vendeurs des drogue les plus dangereuses qui es jamais existez dans l'univerre. Sans parler des ultra-cripto-communistes qui guettent, tapis dans l'ombre, nos moindres faiblesses pour s'emparrer de notre république ! Par contre, concernant votre mail, je voulait vous signaler que c'est la fote à mon nouvel iPhone, qui télécharge des fichiers sans que je le lui demande.

Sincèrement

Frédéric L.

 

Monsieur,

Je vous adresse mes plus sincères félicitations. Obliger votre peuple à installer un mouchard informatique intégral dont il ne sait rien, et à ses frais... Bravo ! Quant à cette loi de filtrage global qui n'a pas levé la moindre critique dans votre presse, pourtant réputée "libre". Chapeau ! Mon ambassadeur prendra prochainement contact avec vous pour obtenir plus de détails sur l'exemplaire réussite de votre opération. Il vous proposera aussi une collaboration pour que nous puissions à l'avenir nous coordonner dans la lutte contre les dérives de nos sociétés modernes. Nous en avons déjà parlé avec Nicolas, il est d'accord.

Très affectueusement,

Hiu J.

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

 

partagez cet article : FACEBOOK partagez cet article : TWITTER partagez cet article : DEL.ICIO.US partagez cet article : GOOGLE partagez cet article : VIADEO 

Catégories :

Houla... toi, tu vas avoir

Houla... toi, tu vas avoir des problèmes ! Houlala...

J'adore!!!

Encore encore... faut faire une site avec toutes les réponses des gens!!!! C'est excellent! Comme quoi on est loing de leur premier message:

Je suis désolé je le ferais plus j'ai compris que je pensais que ça arrivais qu'aux autres!!!

Monsieur, Un mail

Monsieur,

Un mail d'avertissement, ça va, c'est quand il y en a beaucoup que ça fait des problèmes !

Brice

Faire apparaitre dans la pratique une ligne de partage entre ceu

«Je te souhaite que ta loi retombe sur ton père, ta mère, ta femme, tes enfants, et toute ta postérité. Et maintenant avale ta loi.» — A. Artaud.

Là ne s’agit pas de s’en contenter.

Les lois LOPSSIs sont des lois scélérates, certes, mais elles s’attaquent à quelque chose de plus profond : la mémoire historique.

Un arrière-goût de tout ce que les régimes autoritaires ont concocté de meilleur.

Mais nous ne nous arrêterons pas là, ce n’est pas au nom de quelque idéal de liberté républicain ou démocrate que nous désirons nous lever.

Au nom de rien d’ailleurs.

La haine totale de ce monde totalitaire suffit à nous accrocher à la moindre intensité de résistance pouvant naître.

Mais nous ne nous arrêterons pas là non plus. Nous combattons sans défendre mais combattons avec certains horizons en tête : celui de voir un jour sans Travail, sans Propriété, sans Misère, bref tout ce qui a dicté les grandes insurrections ouvrières du siècle dernier…

Nous sommes une histoire perdue cherchant à se retrouver en ces temps effacés :

Mieux que partout, la France a réussi à ménager l’oubli chez ses sujets, non seulement l’oubli de ce pourquoi elle règne encore, cette France, mais l’oubli qu’il existe des ailleurs, d’autres notes, d’autres couleurs que le gris bétonné et le noir fumeux.

«C’est une époque bien carabinée» disait un camarade et c’est véritablement vrai. Tout a faillit ici, pourtant tout semble encore fonctionner. Là, se dévisage le capitalisme : il n’a besoin que de notre consentement soumis pour exister. Il ne lui faut même plus inventer quelques bonheurs qui tiennent, des merveilles qui font espérer. Il ne lui faut, désormais, plus que perfectionner ses outils policiers.

Lui-même se l’avoue lorsqu’il met en scène sa critique : «Le monde est pourri, vous avec, restez sage» relaye le Spectacle.

Puisque le monde dérive, pourquoi ne pas dériver lentement avec lui. C’est ce qu’ON voulait nous faire croire.

Hélas, le meilleur des mondes n’a pas encore triomphé !

«C’est un beau moment, que celui où se met en mouvement un assaut contre l’ordre du monde […] Voilà donc une civilisation qui brûle, chavire et s’enfonce tout entière. Ah ! Le beau torpillage.»

Il nous faut retrouver la mémoire, une mémoire tactile, celle des armes, de l’émeute, de la résistance matérielle. Il nous faut des réflexes, il nous faut se mettre d’accord une bonne fois pour toute : «faire apparaitre dans la pratique une ligne de partage entre ceux qui veulent encore de ce qui existe, et ceux qui n’en voudront plus».

En temps de guerre, ceux qui prétendent échapper à celà sont ceux qui ont déjà choisi un camp : celui de l’engagement le plus total dans le désengagement. Celui de rejouer les mêmes échecs en se disant que cela fonctionnera un jour.

Ce sont eux, les véritables amnésiques. L’amnésie est une position bien confortable en ce monde, elle permet de s’ancrer léthargiquement dans un espoir messianique. Un espoir qui n’a pas fini de faire vivre et de laisser mourir…

«Diverses époques ont eu ainsi leur grand conflit, qu’elles n’ont pas choisi mais où il faut choisir son camps. C’est l’entreprise d’une génération, par laquelle se balaient les empires et leurs cultures. Il s’agit de prendre Troie ; ou bien de la défendre. Ils se ressemblent par quelque côté, ces instants où vient se séparer ceux qui combattront dans les camps ennemis, et ne se reverront plus.» — Guy Debord.

Dimanche 26 décembre 2010.

Faire apparaitre dans la pratique une ligne de partage :

http://juralibertaire.over-blog.com/article-journee-d-emeutes-a-rome-14-decembre-63058452.html

http://juralibertaire.over-blog.com/article-la-grece-brule-49861206.html

http://www.occupiedlondon.org/blog/2009/12/07/147-photos-videos-from-tonight-in-athens/

CULTURE

edith piaf n a pas commencé la chanson derriere un micro et pour faire des disques pour s enrichir.elle a été remarqué en chantant dehors pour le peuple et les disques c était pour partager au dela des frontieres sa belle voix.moutons sont aujourdhui les francais qui n ont plus de repere le capitalisme leurs a tout prix meme leurs bijoux de famille.(toute les secondes tu doit sortir le porte monnaies)hausse des prix tu pleure ton salaire de misere tu gagne des miettes de ton travaille et seule le monde capitaliste parle en milliard .retraite-csg-rds la ponction te fait mal rajoute radars jumelles et achete toi un tube de vaseline pour que ca passe en douceur.soldats aller casser la lybie ou l afrique pour des raisons (droit de l homme)et nos droits a nous ou sont ils?rayé d un coup de crayon d endormi qui ronfle et qui signe des le réveille car c est (mon copain a moi qui dit alors je signe).peuple dort bien sur tes deux oreilles pendant ce temp d autres tapie dans l ombre pensent déjas comment t en..ler.